bible-ouverte - accueil ligne

  Imprimer E-mail

Le point de vue biblique - La plénitude de Dieu

Il n’y a que ceux qui ont fait l’expérience de la conversion qui sont capables d’exprimer ce qu’est la richesse du christianisme. Mais pour ceux qui n’ont pas fait cette expérience et qui restent des observateurs extérieurs, le christianisme apparaît comme une pratique religieuse sans vitalité particulière. Dans notre société, le phénomène religieux est jugé comme étant une activité qui n’intéresse que les gens naïfs. En réalité, il en est tout autrement.

Transformation

Toute personne qui, se disant chrétienne, n’a pas expérimenté cette rencontre avec Jésus-Christ demeure insatisfaite. En fait, quelles sont les raisons qui amènent quelqu’un à se déclarer chrétien? Pour la plupart de nos contemporains, c’est le simple fait d’être né dans une famille chrétienne. Autrement dit, la pratique religieuse de bien des gens n’est rien de plus qu’une simple question d’habitude sans révélation personnelle. C’est une façon de vivre en conformité avec l’entourage. Or, pour tous ceux-là, Dieu reste un personnage éloigné et incertain. Cependant, lorsqu’on regarde les textes bibliques, on se rend bien compte que l’expérience chrétienne transforme la vie de ceux qui croient.

Éphésiens 1:15-19

«C’est pourquoi moi aussi, ayant entendu parler de votre foi au Seigneur Jésus et de votre charité pour tous les saints, je ne cesse de rendre grâces pour vous, faisant mention de vous dans mes prières, afin que le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation, dans sa connaissance, et qu’il illumine les yeux de votre cœur, pour que vous sachiez quelle est l’espérance qui s’attache à son appel, quelle est la richesse de la gloire de son héritage qu’il réserve aux saints, et quelle est envers nous qui croyons l’infinie grandeur de sa puissance, se manifestant avec efficacité par la vertu de sa force.»

«Qu’il illumine les yeux de votre cœur»

La lecture de ce passage nous montre à quel point le christianisme est bien plus vivant qu’il en a l’air au premier abord. Je dis «au premier abord» parce que dans l’esprit des observateurs, le christianisme semble être un phénomène d’amoindrissement de la personnalité. Malheureusement, bien des chrétiens donnent de leur foi cette pauvre image. Toutefois, le christianisme biblique s’avère être autre chose. C’est une relation spirituelle avec Dieu qui produit une richesse débordante dont la limite est aussi vaste que toute la plénitude de Dieu. En prenant conscience de la vigueur dont nous parle ce passage, nous comprenons mieux pourquoi la vie semble faire tant défaut chez les chrétiens qui ne lisent pas la Parole de Dieu.

Parfaitement sauvé

La différence entre le croyant dont la foi repose sur la Bible et celui pour qui elle s’appuie sur les traditions religieuses est facile à constater. Grâce à sa connaissance de la Bible, le premier sait que son salut est assuré en Jésus-Christ alors que le second tente désespérément de trouver la faveur de Dieu. Ce dernier ignore qu’en Jésus-Christ, il obtient la faveur imméritée de Dieu et cela, sans les oeuvres. Sa vie chrétienne sera donc un long cheminement pénible par lequel il espère être sauvé. S’il lisait davantage le Nouveau Testament, il comprendrait que la vie chrétienne n’est plus le fait de chercher la faveur de Dieu, mais bien de marcher avec Celui de qui il a reçu toute la faveur nécessaire au salut. Le salut est un don de Dieu et il ne peut en aucun cas être mérité.

Réal Gaudreault, pasteur de l’Assemblée Chrétienne La Bible Parle, Saguenay.

 


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
tampon 5x5 gris