bible-ouverte - accueil ligne

  Imprimer E-mail

Le point de vue biblique - Le coeur de l'homme

Le 11 septembre 2001, l’Humanité tout entière a été saisie d’épouvante en voyant les actes terroristes commis sur le territoire américain. Nous n’oublierons jamais ces scènes surréalistes de violence où des hommes ont exprimé de manière concrète ce qu’est le cœur de l’homme.

Un phénomène médiatique

Il y a une chose que nous ne devons cependant pas oublier, c’est qu’à la différence de plusieurs autres massacres, celui-là nous a été présenté en direct à la télévision. Depuis un siècle, le monde a connu des tueries bien pires que celle-là, mais dans la plupart des cas, les caméras n’étaient pas au rendez-vous. Les vives réactions observées dans tous les pays occidentaux sont le fruit de la récupération médiatique. Loin de moi l’intention d’en dire du mal car cette situation est un laboratoire exceptionnel d’observation pour quiconque s’intéresse à cette étrange créature qu’est l’homme.

Ce qui fait mal

Avant d’aller plus loin, je voudrais mentionner que je ne cherche pas à banaliser l’ampleur de cet événement. Comme vous tous, j’ai été très ébranlé par les images présentées à la télévision. En revanche, je sais fort bien que notre niveau d’indignation est proportionnel à la manipulation médiatique qui nous a rendu témoins de cette hécatombe. Autrement dit, si nous n’avions rien vu de tout cela, nous aurions tous tendance à banaliser l’événement. J’en prends pour exemple le génocide du Rwanda qui a vu mourir 800'000 personnes. Dans ce cas précis, les médias y ont accordé beaucoup moins d’importance. Pourtant, ce génocide est immensément plus grave que l’affaire du World Trade Center. Ce qui nous a fait mal ici, c’est d’avoir été témoins de la tuerie.

L’avortement?

Qu’en est-il de ces dizaines de milliers d’enfants qui sont massacrés dans le ventre de leur mère à chaque année? Comme pour le Rwanda, il y a très peu d’émotion parce que ce phénomène se passe loin des caméras. En vérité, la mort de milliers de personnes nous laisse plutôt indifférents. Nous lisons presque tous les jours dans les journaux que des gens meurent dans des accidents d’automobile. Avouons que ça nous dérange plus ou moins. Mais lorsque nous sommes témoins d’un accident de la route où il y a des morts, nous voici tout émus.

Des témoignages

Parmi tous les témoignages que j’ai entendus à la télévision au sujet de cet acte terroriste, il y en a un qui a spécialement attiré mon attention. Une femme s’est ainsi exprimée: «Cet événement m’a enlevé le peu d’innocence qui me restait.» Je crois effectivement que ce drame humain nous ramène à la notion du cœur de l’homme capable de toutes les folies. Il est évident que nous ne sommes pas tous des terroristes criminels mais, quelque part, nous sommes tous des pécheurs.

Réal Gaudreault, pasteur de l’Assemblée Chrétienne La Bible Parle, Saguenay.

 


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
tampon 5x5 gris