accueil hiver ligne  bible-ouverte

  Imprimer E-mail

Le point de vue biblique
CINQ ANS DÉJÀ!

En écrivant cet article, j’ai réalisé qu’il y a déjà cinq ans que cette chronique biblique paraît. Ce qui ne devait être, au départ, qu’une simple expérience d’écriture est devenue une chronique qui non seulement paraît dans le Progrès Dimanche du Saguenay à chaque semaine mais qui, en plus, est disponible dans plusieurs sites Internet chrétiens au Québec et en Europe. Je tiens donc à remercier tous ceux qui lisent mes articles tant ici que de l’autre côté de l’Atlantique. Un gros merci tout spécial à ceux qui m’envoient, par courrier électronique, des messages d’encouragement accompagnés de notes édifiantes. Enfin, merci à ceux de mon église qui soutiennent financièrement cette chronique depuis le début.

Mon témoignage

À quelques reprises, certains d’entre vous m’avez suggéré de donner mon témoignage via cet article. J’ai toujours hésité à le faire car je crois que cette chronique a pour but premier d’élever la personne de Jésus-Christ. Cependant, comme c’est aujourd’hui le cinquième anniversaire de la chronique Le point de vue de Dieu, je me laisserai donc aller à quelques confidences.

Qui suis-je?

Je suis un pasteur franco-protestant (évangélique) qui s’occupe d’une église chrétienne à Ville de La Baie dans la région du Saguenay au Québec. Notre église se compose d’environ 125 à 150 adultes et d’une quarantaine d’enfants. Ce qui me réjouit de cette église, c’est que les gens qui la composent aiment la Parole de Dieu qui leur apprend à s’aimer les uns les autres. En bref, j’ai 39 ans, je suis marié à France et nous avons deux magnifiques petits garçons: Michaël, cinq ans, et Jonathan, deux ans et demi. Ces deux enfants sont ce que j’ai de plus précieux dans la vie. Très honnêtement, je n’échangerais ma vie contre rien au monde car je me considère comme un homme heureux et comblé par la grâce de Dieu.

D’où je viens?

Je suis né en 1961 à Amqui en Gaspésie, mais j’ai grandi à Montréal à partir de l’âge de sept ans. J’ai connu la joie de grandir dans une famille heureuse et honnête. Dès ma jeunesse, j’ai appris à jouer du piano. Ma plus grande ambition était de devenir un musicien professionnel. À l’âge de 18 ans, je faisais partie d’un groupe rock qui se produisait dans les écoles, les cégeps et les bars de la région montréalaise. À cet âge, j’avais déjà investi près de 20 000 dollars en instruments de musique, surtout des claviers. La musique était toute ma vie et ma seule ambition. Toutes mes passions de jeunesse lui furent consacrées entièrement. Cependant, j’avais développé une dépendance à l’alcool et à la drogue.

Le mal de l’âme

La musique occupait la presque totalité de mon temps depuis quelques années, et j’ai commencé à réfléchir sur ma vie. J’arrivais à me rendre là où mes rêves me conduisaient. En revanche, quelque chose d’inexplicable me tiraillait dans mon fort intérieur. C’était comme un vide que tous les plaisirs de ce monde ne pouvaient remplir. Malheureusement, la drogue et l’alcool me dominaient de plus en plus. J’essayais d’en arrêter la consommation, mais rien à faire, j’étais complètement piégé. Plus les mois s’écoulaient et plus je recherchais l’effet des drogues comme moyen d’oublier que j’étais mal dans ma peau.

Mon ami Gaétan

Un soir que j’étais assis à la brasserie avec des amis, une discussion au sujet de Dieu s’est amorcée. Incroyable, mon bon ami Gaétan m’a raconté sa conversion à Jésus-Christ. "T’as pas besoin de ça pour vivre", lui dis-je. Mais avec détermination, il continuait à m’expliquer l’expérience spirituelle qu’il avait eue avec Jésus. Dans les semaines qui ont suivi, j’ai constaté qu’il était un homme libre et bien dans sa peau… ce que je n’étais pas. C’est alors que j’ai commencé à lire la Bible dans le but d’y trouver la même liberté. Durant l’été 1983, j’ai connu l’expérience de la nouvelle naissance ainsi qu’une délivrance complète de la drogue. Je vous laisse avec ce passage des Écritures: "Le Christ nous a libérés pour que nous soyons vraiment libres. Tenez bon, donc, ne vous laissez pas de nouveau réduire en esclavage." Galates 5:1

Réal Gaudreault, pasteur de l’Assemblée Chrétienne La Bible Parle, Saguenay.

 


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
tampon 5x5 gris