bible-ouverte - accueil printemps ligne

 

Le point de vue biblique
«Christ est-il divisé?»

Revenons une fois de plus sur l’amour comme vertu de premier plan dans l’Église de Jésus-Christ. Certains diront que j’exagère un peu car il n’y a pas que ce sujet dans la Parole de Dieu. Cependant, sans un amour sincère et véritable, tous les autres sujets perdent de leur importance car c’est l’amour qui leur donne leur pertinence.

Le virus et le vaccin

À maintes reprises, Jésus et ses apôtres nous préviennent des terribles effets des divisions entretenues par quelques bons frères très orthodoxes dans la foi. En quelque sorte, ils nous donnent le vaccin qui agit contre ce poison infect. Ceux qui alimentent les divisions se donnent toujours des raisons valables. Ils se disent eux-mêmes contre les divisions, mais parce qu’ils se prétendent les seuls à s’inquiéter de l’orthodoxie dans l’Église, ils se permettent de dénoncer l’erreur chez les autres. Donc, ils reconnaissent que c’est mal de diviser les chrétiens. Toutefois, dans leur cas, c’est différent. Ils disent qu’ils agissent ainsi par souci de justice.

1 Corinthiens 1:10-13

«Je vous exhorte, frères, par le nom de notre Seigneur Jésus-Christ, à tenir tous un même langage, et à ne point avoir de divisions parmi vous, mais à être parfaitement unis dans un même esprit et dans un même sentiment. Car, mes frères, j’ai appris à votre sujet, par les gens de Chloé, qu’il y a des disputes au milieu de vous. Je veux dire que chacun de vous parle ainsi: Moi, je suis de Paul! et moi, d’Apollos! et moi, de Céphas! et moi, de Christ! Christ est-il divisé? Paul a-t-il été crucifié pour vous, ou est-ce au nom de Paul que vous avez été baptisés?»

«Moi, je suis de…»

Dans ce texte, les tendances divisionnaires n’excluaient pas totalement l’amour fraternel. Les disputes tournaient autour des choix spirituels que les Corinthiens croyaient justes. Effectivement, qui, de Paul, d’Apollos, de Céphas ou même de Christ, sont les plus orthodoxes? Voilà toute la question! Ceux qui se disaient de Christ avait au moins trouvé la bonne réponse, pense-t-on. Paul ridiculise même ces derniers car cette attitude cache beaucoup d’immaturité. Ceux-ci faisaient sans doute le bon choix, mais leur attitude de cœur ne valait pas mieux que celle des autres.

L’amour orienté

Les Corinthiens orientaient leur amour vers ceux qui leur ressemblaient. Les disciples de Paul appréciaient vraiment ceux qui se disaient aussi de Paul, et ainsi de suite. Et c’est là que se trouve toute la futilité de cette affaire. Eux aussi pensaient avoir de bonnes raisons d’arrêter leur choix sur l’une ou l’autre des personnes choisies. En étant des «Pauliniens» ou des «Céphasistes» ou des «Apollosistes» ou quoi encore, ils seraient plus justes et plus orthodoxes. N’est-ce pas le même discours qui s’entend encore aujourd’hui entre les dénominations chrétiennes? Poser la question, c’est y répondre.

Réal Gaudreault, pasteur de l’Assemblée Chrétienne La Bible Parle, Saguenay.

 


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
tampon 5x5 gris