accueil hiver ligne  bible-ouverte

  Imprimer E-mail

Le point de vue biblique
DE SOLIDES FONDATIONS

Au cours des 20 dernières années, j’ai remarqué que peu de chrétiens entretiennent une vraie relation avec Jésus-Christ. Ce problème ne relève pas nécessairement de la paresse, mais de la difficulté qu’ils ont à se doter de bons fondements spirituels. Ce qui pose vraiment problème, c’est l’écart entre la connaissance théologique et la mise en pratique de cette connaissance.

Le savoir théologique

La connaissance des faits théologiques est abondante dans nos milieux évangéliques. Nous lisons la Bible et nous nous procurons de nombreux livres dont nous espérons que le contenu spirituel nous aidera à combler nos lacunes. À l’église, nous écoutons des centaines de prédications qui devraient nous servir à mieux guider nos pas et nos décisions. Mais nous constatons que nos vies sont figées dans un univers statique où rien ne change. Nous voudrions tant changer pour le mieux; obtenir des victoires et gagner du terrain pour Christ. Les années passent, et plus ça change, plus c’est pareil. Pourtant, nos âmes sont chargées de connaissance théologique. Comment se fait-il que le miracle de la transformation ne se produise pas?

L’expérience de l’esprit

Puis un jour, on entend un prédicateur affirmer que la connaissance théologique est mauvaise en ce qu’elle enfle le croyant d’orgueil. Pour lui, tout doit se passer au niveau de l’expérience vivante par l’Esprit de Dieu. Séduit par le concept, ceux qui ne vivent rien avec Dieu y voient une occasion de victoire assurée. Mais les mois et les années passent et tout redevient vide et sans vie, comme avant.

Théologie et Esprit de Dieu

Le drame dans toute cette affaire repose essentiellement sur l’idée qui consiste à confronter la théologie et la vie de l’Esprit. Comme si ces deux moyens étaient des frères ennemis. En vérité, il n’y a pas de choix à faire entre ces deux possibilités, au contraire, elles doivent plutôt collaborer ensembles au mieux être du croyant. «Mais le consolateur, l’Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.» Jean 14:26.

De la théologie au fondement

La connaissance théologique est indispensable car elle fixe les limites de l’étendue du savoir. C’est son rôle de départager le vrai du faux de manière à ce que nous puissions être conduit dans la vérité par l’Esprit de Dieu en toute confiance. Il ne faut cependant pas s’y méprendre, ce que nous croyons est de la plus haute importance car c’est de là que notre expérience chrétienne provient. Mais le nœud du problème se trouve dans le transfert de ce savoir théologique vers la mise en pratique. J’ai souvent observé que les chrétiens les plus spirituellement allumés n’étaient pas ceux qui avaient le plus de connaissance théologique, mais ceux qui savaient l’appliquer.

Un fondement

Un fondement est une conviction qui relève d’un processus de transfert entre la théologie et la mise en pratique de celle-ci. Et c’est l’épreuve qui sert à en vérifier la véracité. Dès qu’une épreuve nous arrive, nous savons dès lors si notre savoir théologique est réellement le fondement de nos vies. En tout cas, nos réactions face à cette épreuve le démontreront certainement. Et pour qu’un savoir théologique soit transféré en fondement solide, il faut le mettre en expérience pratique; c’est seulement là qu’il devient une conviction réelle.

Luc 6:46-49

«Pourquoi m’appelez-vous Seigneur, Seigneur! et ne faites-vous pas ce que je dis? Je vous montrerai à qui est semblable tout homme qui vient à moi, entend mes paroles, et les met en pratique. Il est semblable à un homme qui, bâtissant une maison, a creusé, creusé profondément, et a posé le fondement sur le roc. Une inondation est venue, et le torrent s’est jeté contre cette maison, sans pouvoir l’ébranler, parce qu’elle était bien bâtie. Mais celui qui entend, et ne met pas en pratique, est semblable à un homme qui a bâti une maison sur la terre, sans fondement. Le torrent s’est jeté contre elle: aussitôt elle est tombée, et la ruine de cette maison a été grande.»

Réal Gaudreault, pasteur de l’Assemblée Chrétienne La Bible Parle, Saguenay.

 


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
tampon 5x5 gris