bible-ouverte - accueil printemps ligne

 

Le point de vue biblique

CELUI QUI AIME LES AUTRES...

Avec le temps, l’Église a perdu de vue sa raison d’être en devenant une institution qui s’impose. Capable d’aimer, mais aussi de persécuter, elle s’est souvent laissée aller à dominer alors qu’elle aurait dû servir. À l’époque où nous vivons, le christianisme a été rejeté par l’homme qui ne cherche plus aucune raison d’être en dehors de lui-même.

La raison du déclin
Croyez-vous que c’est la modernité, avec toute sa science, qui a permis à nos sociétés de chasser le christianisme? Nombreux sont ceux qui aiment le croire. C’est ainsi qu’après plus de deux siècles de découvertes scientifiques, l’homme pense avoir enfin découvert la vérité sur ses origines. Il est même parvenu à se convaincre que cela permettra de faire reculer la foi au rang des mythologies anciennes les plus vaines. Certes, cette façon de voir les choses n’explique pas tout. Ces arguments ne sont d’ailleurs pas suffisants pour qu’on les considère comme la seule raison du déclin du christianisme. Ainsi, ce n’est pas la science qui a causé le plus de tort à l’Église, elle s’est plutôt infligée elle-même les blessures dont elle souffre en se détournant de son mandat initial pour se mêler de querelles qui n’étaient pas les siennes.

Une mauvaise cible
Il est facile d’accuser les autres pour éviter de voir sa propre médiocrité. Les gens de ce monde ne rejettent pas consciemment Jésus-Christ. En réalité, ce sont plutôt nous, les chrétiens, qui sommes fautifs parce qu’il sort de nos lèvres un message confus qui est à la fois constructeur et destructeur. La Parole de Dieu doit être la source où l’on puise le sens de notre vie en Jésus-Christ. Et la leçon que nous enseigne cette Parole est toute simple: le sens de nos vies se résume à aimer les gens.

Romains 13:8-11
"Ne devez rien à personne, si ce n’est de vous aimer les uns les autres; car celui qui aime les autres a accompli la loi. En effet, les commandements: Tu ne commettras point d’adultère, tu ne tueras point, tu ne déroberas point, tu ne convoiteras point, et ceux qu’il peut encore y avoir, se résument dans cette parole: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. L’ amour ne fait point de mal au prochain: l’amour est donc l’accomplissement de la loi. Cela importe d’autant plus que vous savez en quel temps nous sommes: c’est l’heure de vous réveiller enfin du sommeil, car maintenant le salut est plus près de nous que lorsque nous avons cru. La nuit est avancée, le jour approche. Dépouillons-nous donc des oeuvres des ténèbres, et revêtons les armes de la lumière."

L’amour, voilà tout!
Alors que tout se résume à aimer les gens, les chrétiens ont préféré investir leurs efforts à cultiver les différences. Ce mille de plus qui aurait dû être fait pour aider le monde a été fait inutilement dans la mauvaise direction. Dans la citation précédente, Paul ajoute également qu’étant plus près des temps de la fin, il faut donc redoubler d’efforts pour aimer les gens de ce monde tels qu’ils sont.

Comme il est honteux de constater que les nombreuses guerres qui ont eu lieu en Occident au cours des derniers siècles étaient effectivement des guerres de religion! Et encore aujourd’hui, on continue d’entendre des prédicateurs qui se contentent d’alimenter la haine et le mépris des autres groupes chrétiens…quelle honte!

Réal Gaudreault, pasteur de l’Assemblée Chrétienne La Bible Parle, Saguenay.

 


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
tampon 5x5 gris