bible-ouverte - accueil ligne

  Imprimer E-mail

Le point de vue biblique - Le juste vivra par la foi

En 1517 en Allemagne, un homme du nom de Martin Luther surgit des profondeurs de l’inconnu. Après avoir été ordonné prêtre en 1507, ce moine augustin obtient, entre 1509 et 1512, un baccalauréat, une licence et un doctorat. Mais ce que nous retiendrons surtout de sa vie, c’est l’influence que Luther aura eue sur tout l’Occident par la révélation de ces simples mots: «Le juste vivra par la foi.» Romains 1:17

Une simple phrase: «Le juste vivra par la foi.»

Nous qui sommes Protestants, pensons qu’avant Luther tous ignoraient l’existence de ce passage biblique. Mais la Réforme n’est pas tant le fruit de la découverte de ce petit bout de phrase, que de la compréhension renouvelée de celui-ci. Bien avant Luther, ce passage biblique était bien connu, cependant, on ne lui trouvait rien de particulier.

Qu’est-ce que la foi?

Pour bien des chrétiens, marcher par la foi équivaut à marcher dans l’incertitude des intentions de Dieu à leur égard. Cette façon de percevoir la foi comme une simple espérance ne peut conduire à aucune certitude, même pas celle d’être sauvé. Or, le principe de foi découvert par Luther est bien plus qu’une simple espérance. Son problème relevait d’un profond conflit intérieur. Se sachant pécheur, il combattait chaque jour les effets nocifs de la torture que ce conflit provoquait dans son âme. Espérer que Dieu le pardonnerait n’était pas suffisant pour calmer le trouble qu’il ressentait.

La foi est une certitude

Luther cherchait des certitudes. Tout ce que l’espérance produisait en lui était du désespoir parce que l’espérance ne promet rien de concret. Il était profondément désespéré de constater que l’homme ne trouvait rien en lui qui puisse plaire à Dieu. Mais le jour où il comprend ce que signifie vraiment «Le juste vivra par la foi», il saisit enfin que la foi doit être une certitude. La foi, c’est l’assurance d’obtenir ce que Dieu promet. «Or la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas.» Hébreux 11:1.

«Les choses qu’on espère?»

Voici une subtilité très importante: la foi n’est pas l’espérance, mais l’assurance des choses qu’on espère. Autrement dit, par la foi, nous obtenons l’assurance, la certitude que nous allons posséder les choses que nous espérons obtenir. Par exemple : nombreux sont les chrétiens qui doutent de l’amour de Dieu pour eux. Pourquoi donc? Parce que leur qualité de foi ne les pousse qu’à espérer être aimé de Dieu. Or, la véritable foi ne pousse pas à l’espérance, mais à la certitude que Dieu les aime. Et cette certitude ne vient pas des sentiments intérieurs de l’homme, mais de la Parole de Dieu qui déclare que Dieu aime l’homme.

Vivre enfin par la foi

Vivre par la foi signifie que je peux m’approprier les promesses accomplies de Dieu. Vivre par la foi c’est oser déclarer que je suis sauvé sur le simple fait que Dieu le dit dans sa Parole. La foi n’a rien à voir avec les sentiments et les émotions de l’homme, elle est l’action qui pousse l’homme à s’appuyer sur Dieu plutôt que sur lui-même. Voilà pourquoi la Parole de Dieu déclare:

Or, sans la foi il est impossible de lui être agréable; car il faut que celui qui s’approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu’il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent. Hébreux 11:6

Réal Gaudreault, pasteur de l’Assemblée Chrétienne La Bible Parle, Saguenay.

 


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
tampon 5x5 gris