credo w

La vie par la foi: "Le juste vivra par la foi"

1. La justification
2. Le service et le témoignage
3. L'obéissance
4. La persévérance
5. Le renoncement et l'engagement
6. La fermeté   
7. La délivrance
8. La victoire
#  Complément : Tableau récapitulatif des effets de la foi

L'affirmation "Le juste vivra par la foi" (Galates 3:11) exprime une double vérité fondamentale. Premièrement, l'homme n'est accepté devant Dieu et sauvé de la condamnation éternelle que par la foi: "Celui qui est juste par la foi vivra" (autre traduction de Ha 2:4). En second lieu, toute la vie de celui que Dieu a sauvé doit être gouvernée par la foi, c'est-à-dire par sa confiance en Dieu: "Et mon juste vivra par la foi" (Hé 10:38). En effet, l'on ne peut plaire à Dieu que par une attitude de foi (Hé 11:6).

Le chapitre 11 de l'épître aux Hébreux démontre que la foi conduit à l'action. Il met en évidence les effets ou les conséquences de la foi. Les situations particulières vécues par les personnes mentionnées dans ce chapitre de la Bible illustrent des situations plus générales propres aux croyants de tous les temps. (Cette leçon se limite volontairement à quelques domaines touchés par Hé 11, mais il est évident que la foi concerne tous les aspects de l'existence.)

Celui qui vit par la foi réagit, face aux circonstances, en fonction des réalités invisibles, sans s'arrêter aux données visibles, même si elles semblent adverses ou en contradiction avec les promesses de Dieu (cf. Hé 11:1, Hé 11:27).

Les effets de la foi sont soit des actes de Dieu en faveur du croyant, soit des actes que le croyant peut accomplir parce qu'il regarde à Dieu et non à lui-même ou aux circonstances.

En particulier, la foi a pour effets:

1. La justification

Exemple: Abel / Hé 11:4

La révélation de l'état de péché et du remède pour le péché a conduit Abel à offrir un sacrifice. Conscient de sa culpabilité devant Dieu et de son besoin de pardon, Abel a cru à la grâce de Dieu et il a eu accès à cette grâce au travers de son offrande.

De même, aujourd'hui, le pécheur est justifié lorsqu'il reconnaît son péché et met sa confiance (sa foi) en l'efficacité du sacrifice de Christ (Ro 3:23-25a; Ac 13:39).

2. Le service et le témoignage 

Exemple: Noé / Hé 11:7

Noé a cru à la proximité du jugement dont il avait été averti; il s'est mis à l'oeuvre malgré l'insouciance de tous ceux qui l'entouraient (cf. Mt 24:37-39). Il a cru à la réalité du jugement annoncé et il a témoigné de sa foi en construisant l'arche.

Les croyants d'aujourd'hui ressentent dans la venue prochaine du jugement un appel au service et au témoignage. La réalité du jugement "qu'on ne voit pas encore" pousse celui qui marche par la foi à la sanctification et à l'action (2 Pi 3:10-14; 1 Pi 4:7; cf. Mt 24:33-46; Jn 9:4).

3. L'obéissance

Exemple: Abraham / Hé 11:8, Hé 11:17-19

Lorsque Abraham a reçu des ordres de Dieu (quitter Ur, offrir son fils Isaac), il a fait entièrement confiance à Celui qui lui parlait. Convaincu que Dieu avait des plans (une nouvelle patrie, la survie d'Isaac), il s'appuyait sur ses promesses; c'est en vertu de cette foi qu'il a pu obéir. Abraham a accepté de laisser une situation connue (une patrie, une postérité en Isaac) pour aller au-devant de l'inconnu, tout en sachant que cela pouvait entraîner de grands bouleversements pour lui.

L'obéissance du croyant découle de sa foi en l'amour et en la sagesse de Dieu. La foi étant par essence l'acte de s'en remettre à Dieu, elle implique nécessairement l'obéissance à ses directives (Ro 1:5 et Ro 16:16; litt. "l'obéissance qu'est la foi"; cf. 1 Jn 5:3-5).

4. La persévérance

Exemple: Abraham et Sara / Hé 11:11-12

La promesse de Dieu (une postérité nombreuse) tardait à se réaliser; néanmoins Abraham et Sara sont restés dans l'attente de la réalisation de cette promesse, malgré la stérilité et l'âge avancé de Sara. Ils regardaient à la fidélité de Dieu dans l'accomplissement de ses promesses et à sa capacité de les accomplir (Ro 4:17-21). Leur foi leur donna la persévérance pour attendre le moment que Dieu avait choisi pour intervenir.

Tous les croyants sont appelés à persévérer en comptant par la foi sur la fidélité et la puissance de Dieu (Hé 6:11-12; Hé 10:36-38; Ac 14:22).

5. Le renoncement et l'engagement

Exemple: Moïse / Hé 11:24-26

Moïse aurait eu la possibilité de jouir d'une situation confortable en restant à la cour d'Egypte, mais en contrepartie il aurait dû renier son Dieu et son peuple. Il connaissait les mauvais traitements que les Egyptiens infligeaient aux Israélites, mais sa foi le faisait regarder à la récompense promise par Dieu. Il choisit de s'engager pour lui. Il renonça à des avantages personnels et temporels (rang social élevé, richesses) et préféra une situation difficile et la communion avec Dieu, à une situation facile mais sans cette communion.

Le croyant est appelé à renoncer à tout ce qui s'acquiert au prix du reniement de Dieu, à tout ce qui prend la place de Dieu et à ce qui met des obstacles à sa disponibilité pour Dieu (Mt 6:24; Lu 9:23; Ph 3:7-8; cf. 2 Co 6:14-18). Le renoncement du croyant est motivé par son attachement à Dieu; par la foi, il regarde à la valeur de ce que Dieu lui réserve dans le présent et dans l'éternité (Mc 10:28-30). Il s'engage avec le peuple de Dieu (Hé 10:33; cf. Ac 2:44, Ac 2:46) même si cela peut l'exposer à des afflictions passagères (2 Co 4:17-18; Ro 8:18).

6. La fermeté

Exemple: Moïse / Hé 11:27

Face à l'opposition du roi d'Egypte qui voulait empêcher la sortie du peuple d'Israël, Moise resta ferme et refusa tout compromis avec Pharaon. Il ne se laissa pas arrêter par la puissance du roi, mais il plaça sa confiance (sa foi) dans la suprématie du Dieu invisible.

Le Nouveau Testament contient de très nombreux appels à la fermeté:

  • au sein de l'opposition (1 Th 3:2-3);
  • face aux attaques du diable (1 Pi 5:8-9; Ep 6:11-13);
  • dans l'attachement aux enseignements bibliques (2 Th 2:15);
  • dans le témoignage (Ph 1:27).

Cette fermeté a pour base la foi (1 Co 16:13) qui s'appuie sur Dieu, qui est "plus grand que celui qui est dans le monde" (1 Jn 4:4).

7. La délivrance 

Exemple: Moïse et le peuple d'Israël / Hé 11:29

Bloqué entre la Mer Rouge et l'armée égyptienne, le peuple d'Israël se trouvait dans une situation sans issue. La foi de Moïse dans la toute-puissance de Dieu incita l'ensemble du peuple à faire confiance à Dieu et à traverser la Mer asséchée pour connaître la délivrance.

Dieu, qui est tout-puissant, peut intervenir lorsque le croyant se trouve dans une situation sans issue; il le fait en réponse à l'appel du croyant et à la foi qu'il manifeste (Ps 34:18-20; 2 Pi 2:9a; cf. Da 3:17; Ac 28:3-6).

8. La victoire

Exemple: Josué et le peuple d'Israël / Hé 11:30

Dans une situation de guerre et devant l'obstacle des murailles de Jéricho, Josué et le peuple d'Israël attendaient par la foi l'intervention de Dieu en leur faveur; ils étaient convaincus que Dieu combattait pour eux (cf. De 1:29-31; De 3:22) et ils persévérèrent sept jours jusqu'à la victoire.

Tout croyant est engagé dans un combat (Ro 15:30; Ep 6:12; 1 Ti 1:18); pour être victorieux, il doit avant tout garder la foi (1 Ti 1:19; 1 Ti 6:11-12; 2 Ti 4:7) et s'attendre à l'intervention de Dieu en sa faveur.


# Complément

Cette rubrique comporte des éléments qui ne font pas partie du cours CREDO original.

Tableau récapitulatif des effets de la foi

EFFET DE LA FOI

SITUATION TYPE

PERSONNAGE(S)

TYPIQUE(S)

HEBR.

chap.11

REALITE VISIBLE

REALITE INVISIBLE

1. justification

besoin de pardon

Abel

v. 4

état de péché

grâce de Dieu

2. service et témoignage

proximité du jugement

Noé

v. 7

insouciance de l'entourage

réalité du jugement

3. obéissance

ordre de Dieu

Abraham

v. 8, 17-19

ancienne patrie, absence d'agneau

plans de Dieu: nouvelle patrie, survie d'Isaac

4. persévérance

attente de la réalisation d'une promesse

Abraham et Sara

v. 11-16

stérilité et âge de Sara

fidélité de Dieu à sa promesse et capacité de Dieu de l'accomplir (postérité nombreuse)

5. renoncement et engagement

possibilité de jouir d'une situation confortable en reniant Dieu et son peuple

Moïse

v. 24-26

perte de rang social et de richesse, perspective de mauvais traitements avec le peuple de Dieu

récompense de Dieu

6. fermeté

opposition

Moïse

v. 27

puissance du Pharaon

supériorité de Dieu

7. délivrance

situation sans issue

Moïse et le peuple d'Israël

v. 29

encerclement entre la Mer et l'armée égyptienne

toute-puissance de Dieu

8. victoire

guerre

Josué et le peuple d'Israël

v. 30

obstacle des murs de Jéricho

intervention de Dieu dans le combat


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
tampon 5x5 gris