bible-ouverte - accueil ligne

  Imprimer E-mail

Le point de vue biblique
LA VIE EST DANS LE SANG

L’Ancien Testament comprend plusieurs textes au contenu particulier. Comme nous le voyons déjà depuis quelques semaines dans cette chronique biblique, certaines découvertes récentes des XVIIIe et XIXe siècles se sont avérées être des faits connus des Juifs depuis plus d’un siècle et demi avant J.-C. Comment cette connaissance leur est-elle parvenue? Est-elle une preuve de la présence de Dieu parmi ce peuple? Sinon, d’où vient- elle?

Lévitique 17:11

Vers l’an 1405 avant J.-C., Moïse, sous inspiration divine, écrivit un texte que personne ne pouvait réellement comprendre à l’époque. "Car la vie de la chair est dans le sang. Je vous l’ai donné sur l’autel, afin qu’il serve d’expiation pour votre vie, car c’est par la vie que le sang fait l’expiation." À première vue, rien ne semble étonnant dans cette déclaration. Cependant, à cette époque, Moïse ne disposait d’aucun moyen technologique pour savoir qu’effectivement, la vie de la chair se trouve dans le sang.

Les Grecs

Nul doute que la civilisation grecque de la période helléniste fut l’une des plus prolifiques en matière de découvertes scientifiques. Un médecin grec nommé Galen (129-216 avant J.-C.) et Aristote font partie de ceux qui, dans l’Antiquité, se sont intéressés aux propriétés du sang humain. Galen savait que le sang voyageait dans les artères. En fait, il est parvenu à bien comprendre le système sanguin. Cependant, il croyait que le sang finissait par se transformer en chair et en d’autres substances du corps humain. En cela, il se trompait.

William Harvey

En 1611, William Harvey découvrit le fonctionnement du système sanguin. Ce chercheur comprit que le sang voyage en empruntant un trajet bien précis depuis les capillaires, les artères et les veines pour être ensuite pompé par le cœur. Aujourd’hui, nous savons que tout le sang contenu dans le corps humain prend exactement 33 secondes pour faire ce trajet complet. De plus, nous savons également que le sang a la propriété de nettoyer chaque cellule de notre corps. Ainsi, en 33 secondes, notre corps se nettoie entièrement et ce, durant toute notre vie. Le sang apporte les déchets vers les reins qui, eux, les éliminent. En même temps, il pourvoit à la nourriture de chacune des cellules. Étonnant, n’est-ce pas?

Carl Ludwig (1816-1895)

Au XIXe siècle, en Allemagne, Carl Ludwig, professeur de physiologie, étudia plus en profondeur le système cardiovasculaire. Il put en démontrer le fonctionnement avec beaucoup de précision. Grâce au processus de la circulation sanguine, toutes les parties du corps humain sont continuellement nourries et nettoyées. Sans ce processus, l’homme ne pourrait tout simplement pas vivre. Tout organe qui est privé de sang pendant une courte période meurt. C’est le sang qui communique et conserve la vie de l’homme. Sans lui, c’est la mort. D’ailleurs, n’est-ce pas de là que vient le dicton de la Croix Rouge: "Don de sang, don de vie". Effectivement, le sang, c’est la vie.

Comme je l’ai cité plus haut, la Parole de Dieu faisait déjà cette déclaration il y a plus de 3000 ans. Alors pourquoi les scientifiques n’ont-ils découvert ce phénomène qu’au cours des derniers siècles seulement? Mais surtout, comment expliquer le fait que Moïse savait cette chose 1400 ans avant J.-C.?

Réal Gaudreault, pasteur de l’Assemblée Chrétienne La Bible Parle, Saguenay.

 


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
tampon 5x5 gris