faq questions réponses nous sommes à votre écoute w

 

Comment être en relation avec le Saint-Esprit ?

Question:

Donnez-moi, svp, les conseils pour être bien avec le Saint-Esprit.

Faq 310 Comment être en relation avec le Saint-Esprit

Réponse:

Être bien avec le Saint-Esprit ?

1.  Premièrement, il vous faut être en relation avec Lui !

Alors comment être en relation avec le Saint-Esprit ?
C'est Jésus-Christ, Lui-même, qui nous répond dans le chapitre 3 de l'évangile selon Jean. Je vous conseille de prendre votre Bible et de lire entièrement tout ce chapitre du Nouveau Testament.
Je souligne ici les versets 5 à 7: «Jésus répond: «Je te le dis, c’est la vérité, personne ne peut entrer dans le Royaume de Dieu, s’il ne naît pas d’eau et d’Esprit. Ceux qui sont nés d’un père et d’une mère appartiennent à la famille des humains. Et ceux qui sont nés de l’Esprit Saint appartiennent à l’Esprit Saint. Ne sois pas étonné parce que je t’ai dit: Vous devez naître de nouveau».
Ainsi comprenons-nous que nous ne sommes pas en contact avec le Saint-Esprit par notre naissance naturelle, nous ne sommes pas arrivés en ce monde pourvu d'une relation immédiate avec le Saint-Esprit. Cette relation doit s'acquérir par la nouvelle naissance.
Au chapitre 1 de son évangile, Jean nous donne un élément supplémentaire, verset 10-13: «Celui qui est la Parole était déjà dans le monde, puisque le monde a été créé par lui, et pourtant, le monde ne l’a pas reconnu. Il est venu chez lui, et les siens ne l’ont pas accueilli. Certains pourtant l’ont accueilli; ils ont cru en lui. A tous ceux-là, il a accordé le privilège de devenir enfants de Dieu. Ce n’est pas par une naissance naturelle, ni sous l’impulsion d’un désir, ou encore par la volonté d’un homme, qu’ils le sont devenus; mais c’est de Dieu qu’ils sont nés».
Il est possible, oui c'est une révélation divine magnifique, de naître de Dieu ! et c'est à ce moment-là que la relation avec le Saint-Esprit s'établit ! Naître de Dieu, c'est se confier en Jésus-Christ, comme l'exprime le Seigneur Lui-même en Jean 3.16-18: «Oui, Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique. Ainsi, tous ceux qui croient en lui ne se perdront pas loin de Dieu, mais ils vivront avec lui pour toujours. En effet, Dieu n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour condamner le monde, mais il l’a envoyé pour qu’il sauve le monde. Celui qui croit au Fils n’est pas condamné. Mais celui qui ne croit pas, celui-là est déjà condamné parce qu’il n’a pas cru au Fils unique de Dieu.»
Nous voyons, juste après la première Pentecôte, que les premiers croyants en Christ reçoivent le Saint-Esprit suite à leur conversion à Jésus-Christ. Ils sont enseignés par l'apôtre Pierre qui leur dit ceci en Actes 2.37-39: «Quand les gens entendent cela, ils sont très émus, ils demandent à Pierre et aux autres apôtres: Frères, qu’est-ce que nous devons faire ? Pierre leur répond: Changez votre vie ! Chacun de vous doit se faire baptiser au nom de Jésus-Christ. Ainsi, Dieu pardonnera vos péchés et il vous donnera l’Esprit Saint. En effet, la promesse de Dieu est pour vous et pour vos enfants. Elle est pour tous ceux qui sont loin, pour tous ceux que le Seigneur notre Dieu appellera».
Donc, et c'est le premier point fondamental, il n'est pas possible d'être bien avec le Saint-Esprit sans qu'Il soit présent dans notre vie suite à notre repentance devant Dieu, l'acceptation de l'oeuvre de Christ pour notre pardon et réconciliation avec Dieu, notre nouvelle naissance par la réception du Saint-Esprit.

2. Deuxièmement, vivre quotidiennement dans l'obéissance au Saint-Esprit !

C'est l'apôtre Paul qui écrivait aux chrétiens de Galatie, en Galates 5.16-18: «... je dis: laissez l’Esprit Saint conduire votre vie, ainsi vous ne suivrez pas vos désirs mauvais. Ces désirs mauvais luttent contre l’Esprit Saint, et l’Esprit Saint lutte contre ces désirs. Entre eux, c’est la guerre, et le résultat, c’est que vous n’arrivez pas à faire ce que vous voulez. Mais si l’Esprit Saint vous conduit, vous ne dépendez plus de la loi».
Par la lecture de la Parole de Dieu, par les circonstances, par les relations fraternelles au sein de l'Église, par les instructions des Anciens et Pasteurs, le Saint-Esprit nous indique comment conduire notre vie. Si nous marchons dans l'obéissance à Ses indications, nous nous sentirons en paix, en harmonie avec Lui, avec le Seigneur et avec notre Père céleste. Dans le cas contraire, nous attristerons le Saint-Esprit, ce que Paul déconseille de manière claire en Éphésiens 4.30: «N’attristez pas le Saint-Esprit de Dieu, par lequel vous avez été marqués d’une empreinte pour le jour de la libération».

3. Troisièmement, ne pas résister au Saint-Esprit !

Lorsque nous attristons le Saint-Esprit, nous sommes immanquablement repris en notre conscience. Alors s'offre à nous 2 possibilités: 
a) soit rapidement nous repentir de notre désobéissance au Saint-Esprit et retrouver le contact dans la lumière (cf 1 Jean 1.9) 
b) soit persévérer malheureusement dans cette désobéissance. Dans ce cas, le Saint-Esprit s'éloigne, car la communion est coupée... ce que Paul ordonne de ne pas faire en 
1 Thessaloniciens 5.19: «N'éteignez pas l'Esprit ou traduit aussi par: N’empêchez pas l’Esprit de vous éclairer».

Pierre-Alain,
pour l’équipe bible-ouverte.ch

 

 

 


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
tampon 5x5 gris