accueil hiver ligne  bible-ouverte

 

LE PHARISIEN ET LE PUBLICAIN

Deux hommes sont allés au temple pour prier.

L'un était un Pharisien, c'est-à-dire un homme qui faisait de son mieux pour mettre en pratique la Loi, mais qui en était très fier et n'oubliait pas de faire savoir autour de lui combien il était pieux et généreux. A vrai dire l'opinion des hommes lui importait beaucoup plus que l'opinion de Dieu. Il priait ainsi
"O Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont ravisseurs, injustes, adultères, ou même comme ce publicain. Je jeûne deux fois la semaine, et je donne la dîme de tous mes revenus".

La dîme, c'est le 10% de ce qu'il gagnait. Autrement dit sur 100 francs qu'il gagnait, il en donnait 10 pour Dieu. C'est très bien et chacun devrait en faire autant, mais… ce n'est pas une raison pour être orgueilleux! Après tout, c'est Dieu qui permet qu'on gagne de l'argent et l'on garde encore 90 francs pour soi-même.

L'autre homme était un Publicain, un homme qui récoltait les impôts pour les occupants Romains. Ils étaient détestés, d'abord parce qu'ils travaillaient pour les occupants, ensuite parce qu'ils prenaient des impôts, et surtout parce qu'il leur arrivait souvent de tricher, de prendre plus d'impôts qu'ils n'en avaient le droit et de garder le surplus pour eux.

 

Mais dans le temple, il n'a pas osé s'avancer, il est resté derrière, tout honteux. Il n'osait même pas lever les yeux au ciel et il a prié. "O Dieu, pardonne-moi, car je suis un pécheur".

Et Jésus, qui a raconté cette histoire pour faire comprendre que Dieu aime ceux qui reconnaissent leurs péchés, a ajouté "Je vous le dis, c'est le Publicain qui a été pardonné".

L'apôtre Jacques a aussi écrit "Dieu résiste aux orgueilleux, mais il fait grâce aux humbles".

Page modifiée le 10 août 2008 par pl


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
tampon 5x5 gris