jeunesse histoires textes ligne w

  Imprimer E-mail

David 8 - David devient roi

David habitait dans un pays éloigné où le roi Saül ne pouvait pas le rattraper. Mais un jour vint qui fut pour David un jour de grande tristesse. La guerre avait recommencé dans le pays d'Israël. Les Philistins étaient revenus. Saül, Jonathan et tous les autres hommes livrèrent une grande bataille pour les chasser. Un jour, David reçut la nouvelle que Saül et Jonathan étaient morts.
David n'avait plus besoin de rester dans le pays étranger puisque personne ne chercherait plus à le poursuivre.
Son ennemi était mort. Dieu avait puni le roi Saül pour tout le mal qu'il avait fait.

Mais David fut profondément malheureux en apprenant cette nouvelle, car il avait beaucoup aimé Saül. Et son ami Jonathan encore bien plus. Il pleura toute la journée. Il ne put ni manger, ni boire, tant il était triste.

Quand vint le soir, il prit sa harpe, et chanta un chant très triste, un chant de deuil pour Saül et Jonathan. "Oh! Jonathan, Jonathan, je t'aimais tant, ton affection était si grande et si merveilleuse".
Tel fut le triste chant qui retentit dans le silence du soir.

Pourtant, après ce jour de tristesse, allait venir un jour de joie. Quelque chose de très beau allait arriver, quelque chose que Dieu avait promis depuis longtemps. A cette époque, David était encore chez son père et gardait les moutons sur les collines de Bethléem. Un jour, Samuel était venu. Il portait sur lui une corne remplie d'huile parfumée.
Il avait oint David avec cette huile, et il avait dit que David deviendrait roi. C'est Dieu lui-même qui lui faisait cette promesse. Comme cette promesse était ancienne! Mais Dieu ne l'avait pas oubliée.

Dieu n'oublie jamais rien, il fait toujours ce qu'il a promis. Aussi quand Saül fut mort, David devint roi. Il s'installa à Jérusalem, dans un magnifique palais royal, et il devint le maître de tout le pays. Il était heureux et reconnaissant. Il pensait:

Je suis le roi de beaucoup d'hommes, mais Dieu est mon Roi...
Les hommes doivent m'obéir, mais moi, je dois obéir au Seigneur.

David était un bon roi. Il était un homme selon le coeur de Dieu. Le Seigneur l'aimait beaucoup. Et David n'oubliait pas le Seigneur. Il n'oubliait jamais non plus qu'il avait été autrefois un pauvre petit berger. Alors il prenait sa harpe et il se mettait à chanter, comme autrefois, dans les champs:

"Le Seigneur est mon berger, je ne manquerai de rien."
Ses Serviteurs écoutaient dans le recueillement. Et dans le ciel, Dieu l'entendait aussi.

Fin de l'histoire de David

Texte: Samuel Grandjean


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
tampon 5x5 gris