livres retranscrits ligne w

 

Chapitre 14. La nouvelle relation: l'adoption

Quand nous acceptions Christ comme Sauveur, immédiatement nous sommes justifiés. Cette étude traite d'un autre aspect du salut, effectif immédiatement: l'adoption par Dieu le Père.

Jean 1:12 Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés,
En acceptant Christ comme Sauveur, nous devenons enfants de Dieu. Ceci montre que nous ne sommes pas enfants de Dieu, à moins que nous n'acceptions Christ. Dieu nous a tous créés, pourtant, nous ne sommes des enfants de Dieu qu'en allant à Lui par Jésus-Christ.

2 Corinthiens 6:18 Je serai pour vous un père, Et vous serez pour moi des fils et des filles, Dit le Seigneur tout-puissant.
Nombreux sont les versets de la Bible où hommes et femmes sont appelés globalement "fils de Dieu". Ce texte-ci est touchant: Dieu appelle les femmes qui viennent à Lui par Christ "Ses filles".

Galates 4:4-5 mais, lorsque les temps ont été accomplis, Dieu a envoyé son Fils, né d’une femme, né sous la loi, afin qu’il rachète ceux qui étaient sous la loi, afin que nous recevions l’adoption.
Christ est le Fils éternel de Dieu. Il est unique. Il est le seul Fils engendré. Cependant, lorsque nous prenons Christ comme Sauveur, la filiation est établie; c'est-à-dire Dieu le Père nous adopte comme Ses enfants.

Jean 20:17 Jésus lui dit, Ne me touche pas; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu.
Christ prend bien soin de préciser la différence entre Sa filiation unique et éternelle et le fait que, nous, nous devenons enfants de Dieu.

Ephésiens 1:3-5 Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis de toute bénédiction spirituelle dans les lieux célestes en Christ ! En lui Dieu nous a élus avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irréprochables devant lui; il nous a prédestinés dans son amour à être ses enfants d’adoption par Jésus-Christ, selon le bon plaisir de sa volonté,
Après que Christ soit devenu notre Sauveur et, ainsi, ait fait de nous des enfants de Dieu le Père, nous pouvons entrer dans Sa présence avec assurance. L'enfant d'un roi est admis de droit en présence du roi parce qu'il est son fils; de même, nous pouvons nous présenter devant le Dieu tout-puissant, le Créateur. Nous avons le droit de Lui dire: "Tu es notre Père" et Il répondra: "Vous êtes Mes enfants".

1 Jean 3:1 Voyez quel amour le Père nous a témoigné, pour que nous soyons appelés enfants de Dieu ! Et nous le sommes. Si le monde ne nous connaît pas, c’est qu’il ne l’a pas connu.
C'est la consommation de l'amour de Dieu que nous soyons des enfants de Dieu lorsque nous acceptions Christ comme Sauveur.

Matthieu 6:32 Car toutes ces choses, ce sont les païens qui les recherchent. Votre Père céleste sait que vous en avez besoin.
Dieu s'inquiète de mes besoins matériels parce que je suis Son enfant.

Luc 12:32 Ne crains point, petit troupeau; car votre Père a trouvé bon de vous donner le royaume.
Nous pouvons être certains que la main du Père est sur nous pour notre bien, même si nous sommes dans l'affliction la plus profonde.

Romains 8:15 Et vous n’avez point reçu un esprit de servitude pour être encore dans la crainte; mais vous avez reçu un Esprit d’adoption, par lequel nous crions, Abba! Père!
Lorsque Dieu est notre Père, nous pouvons Lui dire "Abba", Père, dans l'intimité d'un enfant qui s'adresse à son papa.

Romains 8:17 Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers, héritiers de Dieu, et cohéritiers de Christ, si toutefois nous souffrons avec lui, afin d’être glorifiés avec lui.
Lorsque Dieu est notre Père, nous sommes cohéritiers de Christ. Pensez à ce que cela signifie. Les richesses du ciel nous appartiennent, non seulement après notre mort, mais aussi durant cette vie.

Galates 4:6 Et parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé dans nos coeurs l’Esprit de son Fils, lequel crie, Abba! Père!
Dès que Dieu devient notre Père, ces bénédictions sont à nous et le Saint-Esprit demeure en nous. Nous pouvons recevoir tout de suite ces bénédictions-là du salut, sans différer jusqu'à notre mort.

Hébreux 12:5-11 Et vous avez oublié l’exhortation qui vous est adressée comme à des fils, Mon fils, ne méprise pas le châtiment du Seigneur, Et ne perds pas courage lorsqu’il te reprend; Car le Seigneur châtie celui qu’il aime, Et il frappe de la verge tous ceux qu’il reconnaît pour ses fils. Supportez le châtiment, c’est comme des fils que Dieu vous traite; car quel est le fils qu’un père ne châtie pas? Mais si vous êtes exempts du châtiment auquel tous ont part, vous êtes donc des enfants illégitimes, et non des fils. D’ailleurs, puisque nos pères selon la chair nous ont châtiés, et que nous les avons respectés, ne devons-nous pas à bien plus forte raison nous soumettre au Père des esprits, pour avoir la vie? Nos pères nous châtiaient pour peu de jours, comme ils le trouvaient bon; mais Dieu nous châtie pour notre bien, afin que nous participions à sa sainteté. Il est vrai que tout châtiment semble d’abord un sujet de tristesse, et non de joie; mais il produit plus tard pour ceux qui ont été ainsi exercés un fruit paisible de justice.

Lorsque Dieu est devenu notre Père, Il nous dispense nombre de bénédictions, telle celle-ci: un père humain qui aime profondément son enfant, le châtie lorsqu'il est désobéissant; de même, Dieu permet certaines choses dans notre vie pour nous garder en communion avec Lui. Christ étant devenu notre Sauveur, Dieu est notre Père et nos péchés ont été expiés au Calvaire. Pourtant, le Père permet à des expériences pénibles de surgir dans notre vie lorsque nous nous éloignons de Dieu, de façon à ce que notre vie expérimente le "fruit paisible de justice", qui n'est pas seulement justice, mais paix.

 


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
tampon 5x5 gris