bible-ouverte - accueil ligne

  Imprimer E-mail

Le point de vue biblique - La repentance

S’il existe un mot que l’on associe tout naturellement au christianisme, c’est bien le mot repentance. Habituellement, on l’entend lors des prédications où l’on dénonce le péché. De plus, on le présente comme la solution à tous les maux de l’homme. Cependant, il n’est pas certain que la Parole de Dieu l’utilise d’abord en ce sens.

Repentance vient du grec : "Metanoïa"

Étymologiquement parlant, le mot repentance vient de deux mots grecs: meta, qui signifie changement, et noïa, qui signifie entendement. Toutes les fois où le mot repentance est cité dans le Nouveau Testament, le mot grec correspondant est métanoïa. À la lumière de ces quelques indications, nous sommes en mesure de comprendre ce que signifie la repentance au sens biblique. Cependant, avec le temps, ce mot a subi un glissement de sens. Il est généralement utilisé pour contraindre les pécheurs à regretter leurs gestes. Toutefois, le sens premier de ce terme nous parle de quelque chose de bien différent.

Bien que la repentance soit vue comme le fait de regretter amèrement nos mauvaises actions, le véritable sens de ce mot réfère davantage à un changement. C’est d’ailleurs pour cette raison que bon nombre de chrétiens se repentent régulièrement et continuellement des mêmes fautes sans jamais vraiment expérimenter la liberté. La liberté ne se trouve pas simplement sur le chemin du regret sincère, mais sur celui qui passe par un changement d’entendement.

Que signifie "Noïa" ?

Ce petit mot grec est d’une importance capitale pour une bonne compréhension du sens de la vraie repentance. Noïa est dérivé du mot noos, lequel signifie: "l’esprit, c’est-à-dire toutes les facultés de perception, de compréhension, des sentiments, de jugement et de détermination" (Online Bible). Saisissant mieux le sens de ce mot, il est clair maintenant que la repentance consiste à s’instruire sur la vérité plutôt que de simplement ressentir des regrets. J’ai souvent entendu des gens me dire qu’ils s’étaient maintes fois repentis sans pour autant trouver la délivrance. La raison est fort simple: on ne peut espérer être délivré d’une faiblesse tant qu’on n’a pas décidé de recevoir la vérité en ce qui concerne cette faiblesse dont il est question.

Observons Romains 12:2

"Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait."
Ce passage illustre précisément ce qu’est la repentance. Il traite du renouvellement de l’intelligence, c’est-à-dire du renouvellement du noos, de l’entendement ou de la raison de l’homme. Ainsi, nous devons comprendre que la repentance est d’abord un acte sensible, intelligent et raisonnable par lequel l’homme cherche le conseil de la Parole de Dieu comme unique source de délivrance. En cela, aucune larme n’est impliquée.

Réal Gaudreault, pasteur de l’Assemblée Chrétienne La Bible Parle, Saguenay.

 


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
tampon 5x5 gris