bible-ouverte - accueil printemps ligne

 

Le point de vue biblique
"À CAUSE DE VOUS"

Dans un précédent article, il était question de l’athéisme qui, aujourd’hui, est la croyance par excellence de la plupart des gens de notre génération en Occident. La problématique est la suivante: pourquoi tant de gens se détournent de Dieu pour adopter une croyance qui tire son origine du néant? Que s’est-il passé pour que nous en arrivions là?

C’était prévu d’avance

Bien entendu, nous savons que la Parole de Dieu, dans 1 Timothée 4:1-3, annonçait qu’il en serait ainsi dans les derniers temps. Pourtant, ce passage n’affirme pas que ce phénomène relève explicitement de la volonté de Dieu. Tout au plus, il nous aide à mieux saisir les temps dans lesquels nous vivons, c’est-à-dire les derniers temps. Maintenant, reposons la question: que s’est-il passé pour que nous en arrivions là? Se pourrait-il que nous, les chrétiens, soyons en bonne partie responsables de ce fléau?

Romains 2:17-24

"Toi qui te donnes le nom de Juif, qui te reposes sur la loi, qui te glorifies de Dieu, qui connais sa volonté, qui apprécies la différence des choses, étant instruit par la loi; toi qui te flattes d’être le conducteur des aveugles, la lumière de ceux qui sont dans les ténèbres, le docteur des insensés, le maître des ignorants, parce que tu as dans la loi la règle de la science et de la vérité; toi donc, qui enseignes les autres, tu ne t’enseignes pas toi-même! Toi qui prêches de ne pas dérober, tu dérobes! Toi qui dis de ne pas commettre d’adultère, tu commets l’adultère! Toi qui as en abomination les idoles, tu commets des sacrilèges! Toi qui te fais une gloire de la loi, tu déshonores Dieu par la transgression de la loi! Car le nom de Dieu est, à cause de vous, blasphémé parmi les païens, comme cela est écrit."

Le piège de la connaissance

La mission que Jésus-Christ nous confie est d’être ses témoins dans ce monde agonisant. Sa Parole est l’outil qui nous permet de mieux le connaître pour mieux le faire connaître ensuite à ce monde. En revanche, même si nous avons une bonne connaissance de Dieu, nous omettons de nous approcher de Lui pour entrer en relation intime avec Lui. Nous connaissons des tas de choses à son sujet, mais Lui, nous le connaissons très peu. Or, à cause de cette situation, nous métamorphosons notre savoir en institutions religieuses qui, elles, durcissent le message de l’Évangile au point où celui-ci devient imbuvable pour la majorité des gens.

Le piège des Juifs

Le texte de l’épître aux Romains, cité plus haut, décrit précisément ce processus qui mène à la stérilité spirituelle. C’est aux Juifs que l’Éternel avait donné ses oracles. Leur mission avait plusieurs portées dont celle d’être un témoignage du Dieu vivant parmi les nations. Au lieu de cela, ils se sont rendus odieux en devenant hautains, méprisants et tout suffisants envers les nations. Bien que Dieu leur ait demandé de ne pas se mélanger avec les nations, Il ne leur avait pourtant pas dit de mépriser qui que se soit. À cause d’eux, les nations ont rejeté le Seigneur sans même avoir pris le temps de le connaître.

Un bon témoignage?

À trop vouloir être un bon témoignage, on en vient à être les plus mauvais témoins. Ce que bien des gens rejettent aujourd’hui, c’est l’Église dans ce qu’elle est devenue, c’est-à-dire une institution dont la plupart des dogmes sont des traditions humaines. Toutefois, les gens de ce monde croient que tout ce cirque correspond à la Parole de Dieu. Ainsi, ils rejettent Dieu. Plusieurs croyants attestent joyeusement que ce phénomène est dû à la rébellion des gens de ce monde. Tout comme les juifs du temps de Paul, ces bons chrétiens sanctifiés ne voient nullement qu’ils sont eux-mêmes l’obstacle majeur qui empêche ces femmes et ces hommes de voir Jésus.

Réal Gaudreault, pasteur de l’Assemblée Chrétienne La Bible Parle, Saguenay.

 


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
tampon 5x5 gris