bible-ouverte - accueil ligne

  Imprimer E-mail

Le point de vue biblique
LE NOMBRE DES ÉTOILES

Au cours des derniers siècles, la Bible n’a cessé d’être la cible d’attaques répétées venant des milieux intellectuels. Dans un monde comme le nôtre, il n’est plus permis de croire que l’Univers puisse résulter d’un acte créateur. D’une vision spirituelle des choses, nous sommes passés à une interprétation strictement naturelle des phénomènes vivants. Cette perspective semble donner à l’homme moderne l’impression qu’il contrôle mieux son environnement et que c’est à lui de dicter ce que sera son avenir. Un monde sans Dieu est un monde où l’homme a tous les pouvoirs.

Mais voilà…

Mais voilà, il reste que la Bible renferme des écrits qui peuvent surprendre les plus incrédules. Si elle ne contenait que des récits d’hommes pieux prétendant détenir des révélations particulières, nous pourrions aisément la chasser du revers de la main car n’importe qui peut prétendre entendre Dieu directement.
Règle générale, dans ce cas-ci, il s’agit plutôt de délire mystique que de révélation réelle. Mais voilà, la Bible n’est pas simplement un livre de "bondieuseries" aux ramifications antiques. On y trouve aussi des déclarations qui, de par leur contenu, démontrent qu’il y a là quelque chose de plus grand que de l’hommerie. Il s’agit de connaissances scientifiques découvertes récemment et que l’Ancien Testament annonçait 1450 ans avant J.-C.

Genèse 15:5

"Et après l’avoir conduit dehors, il dit: Regarde vers le ciel, et compte les étoiles, si tu peux les compter. Et il lui dit: Telle sera ta postérité." Ce texte nous apprend que le nombre des étoiles est incalculable. Aujourd’hui, nous le savons, mais à l’époque d’Abraham on croyait être capable de les compter. En 129 avant J.-C., Hipparque, un astronome grec, constitua le premier vrai catalogue d’étoiles. Selon ses calculs, le ciel ne contenait pas plus de 850 étoiles. Deux siècles plus tard, Ptolémée, un autre scientifique grec, en dénombra pas moins de 1022. En 1725 après J.-C., John Flamsteed en compta au moins 3000. En 1862, Friedrich Argelander, un astronome allemand augmenta le nombre d’étoiles à 324'000. Aujourd’hui, nous savons que la seule la voie lactée contient des milliards d’étoiles.

Les bases de la Terre

Une des croyances populaires du Moyen Âge voulait que la Terre soit plate et soutenue par des colonnes. Certains historiens ont même soutenu que cette croyance, partagée surtout par l’Église catholique, était issue des textes bibliques. Erreur, la Bible n’enseigne rien de tel. Au contraire, elle soutient depuis près de 3000 ans que la Terre est ronde et qu’elle repose sur le néant. Ésaïe 40:21-22: "Ne le savez-vous pas? Ne l’avez-vous pas appris? Ne vous l’a-t-on pas fait connaître dès le commencement? N’avez-vous jamais réfléchi à la fondation de la Terre? C’est lui qui est assis au-dessus du cercle de la Terre, et ceux qui l’habitent sont comme des sauterelles; Il étend les cieux comme une étoffe légère, Il les déploie comme une tente, pour en faire sa demeure." Job 26:7: "Il étend le septentrion sur le vide, Il suspend la Terre sur le néant."

2500 ans d’avance

La Bible détient une avance de 2500 ans sur la communauté scientifique de l’ère moderne. Notons également une chose importante: du temps de Job et d’Ésaïe le prophète, il n’existait aucune technologie capable de vérifier ces faits. Les connaissances scientifiques du temps étaient à peu près nulles. De plus, les astronomes grecs ont commencé à s’intéresser aux étoiles vers le troisième siècle avant J.-C., alors qu’Ésaïe a vécu près de six siècles avant eux. Il est possible que les textes de Job soient encore plus anciens. Une telle avance a de quoi surprendre.

Réal Gaudreault, pasteur de l’Assemblée Chrétienne La Bible Parle, Saguenay.

 


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
tampon 5x5 gris