jeunesse histoires textes ligne w

  Imprimer E-mail

David 2 - Chez le roi

Tous les fils d'Isaï devaient se présenter l'un après l'autre devant Samuel.
L'aîné s'avança le premier. C'était un homme grand et fort. Samuel pensa:"Ce sera sûrement lui. Quel roi magnifique il fera!" Mais le Seigneur lui dit:"Non, Samuel, ce ne sera pas lui. Je ne regarde pas si mon roi est grand et fort. Je regarde son cœur."
Alors Samuel dit: "Non, ce n'est pas celui-là que Dieu a choisi!"

Le second fils se présenta ensuite, mais Samuel secoua de nouveau la tête et dit:"Non, Dieu n'a pas choisi celui-là non plus." Tous les fils d'Isaï qui étaient à la maison se présentèrent l'un après l'autre devant Samuel.
Mais chaque fois le vieux serviteur de Dieu disait:"Non, ce n'est pas celui-là que Dieu a choisi."

Quand ils eurent tous passé, Samuel demanda:"Est-ce que ce sont là tous tes fils, Isaï?" Isaï répondit:"Il manque encore le plus jeune. Il est au pâturage avec les moutons." "Envoie-le chercher tout de suite", dit Samuel.
C'est ainsi que David rentra à la maison, où Samuel l'attendait. Quand son père le présenta, le Seigneur dit à Samuel: "Lève-toi, Samuel, car voici celui que j'ai choisi. David sera le roi de mon peuple, car il m'aime de tout son cœur."

Alors Samuel sortit une corne de son manteau. C'était une corne qui contenait une huile merveilleuse, un parfum qui sentait délicieusement bon. Samuel versa cette huile sur la tête de David comme on faisait toujours pour désigner un roi. Et il dit:"Ainsi parle le Seigneur. Je t'oins roi de mon peuple d'Israël."

Ce ne sera pas pour tout de suite, mais un jour David sera roi, parce que son cœur est plein d'amour pour Dieu.

Le roi Saül était dans son palais. Il portait de splendides vêtements, et une belle couronne d'or sur la tête. Il pouvait avoir tout ce qu'il voulait. Pourtant le roi était méchant et irritable. Samuel, le vieux serviteur de Dieu, lui avait dit qu'il ne resterait pas roi, parce qu'il n'aimait pas le Seigneur et ne voulait pas lui obéir.

Saül savait que les choses se passeraient comme Samuel l'avait dit. Car ce que le Seigneur annonce arrive toujours.
Saül pensait sans cesse qu'il ne serait pas toujours roi. C'est pourquoi il était de plus en plus méchant et irritable.

"L'autre ne deviendra pas roi, pensait-il. Je veux rester roi toujours, toute ma vie. Et plus tard, c'est mon fils Jonathan qui sera roi, et pas un autre, jamais!"
Il pensait aussi:"Je voudrais bien savoir qui est cet autre." Car Saül haïssait l'autre roi; il aurait bien aimé le tuer.

Plus il pensait à cela, plus il devenait méchant. Il avait des crises violentes. Il voulait tout déchirer, tout casser.
Ses serviteurs avaient pitié de lui et se disaient les uns aux autres: "Notre roi est malade, son cœur est malade, car Dieu l'a abandonné. Maintenant la méchanceté habite dans son cœur. Ne pouvons-nous pas faire quelque chose pour le roi? Ne pouvons-nous pas l'aider pour qu'il aille mieux?"

Ils s'approchèrent du roi et lui dirent: "Sais-tu ce que tu devrais faire, ô roi? Fais venir un homme qui sache bien jouer de la musique. Ce sera bon pour toi. Cela te guérira sûrement."
Soit! cherchez-moi un tel homme" répliqua le roi.

Un des serviteurs dit: "J'en connais un. Il est berger à Bethléem. C'est un fils d'Isaï. Il joue très bien de la harpe, c'est merveilleux de l'entendre." "Bien, dit le roi, faites-le venir!"
Alors l'un des serviteurs se rendit à Bethléem pour chercher David.

C'est ainsi que David entra dans le palais du roi.
Il se mit dans un coin, s'assit et se mit à jouer un des beaux chants qu'il jouait sur les monts de Juda près de ses moutons. C'était très beau. On aurait dit des choses d'or qui tintaient.

Texte: Samuel Grandjean


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
tampon 5x5 gris