bible-ouverte - accueil printemps ligne

 

Le point de vue biblique - CONNAÎTRE DIEU

Jamais dans l’histoire de l’homme la qualité des systèmes de communication n’aura été aussi développée qu’actuellement. Cependant, la qualité des communications en elles-mêmes n’aura jamais été aussi confuse. Il semble bien que par communication, nous voulons généralement dire diffusion d’information. Nous communiquons énormément les uns avec les autres, mais en même temps, nous nous connaissons si peu.

Connaître des choses…
Le seul fait que nous connaissions certaines choses au sujet d’une personne suffit souvent à nous laisser croire que nous connaissons bien cette personne. Par exemple, nous connaissons plutôt bien la plupart des politiciens qui dirigent nos états. Comme nous n’avons pas accès directement à eux, nous les connaissons par ce qu’en disent les médias. Et de là provient l’opinion que nous nous faisons d’eux. Cette opinion est-elle juste ou non? Dans bien des cas, ceux qui écrivent à leur sujet ont pour fonction de les critiquer. On rapporte plusieurs de leurs paroles, mais en faisant souvent fi du contexte dans lequel ces déclarations ont été faites. Ce sont bien leurs paroles qui sont rapportées, mais pas les idées profondes qui les ont fait naître. Mais au-delà de toutes ces informations qui nous parviennent, qu’est-ce qu’il y a de vrai dans tout cela?

Ainsi en est-il de Dieu
Les trois derniers siècles ont été ceux de tous les règlements de comptes avec Dieu de la part des penseurs et philosophes occidentaux. Il a donc été souvent question de Dieu dans les grands ouvrages littéraires. Or le problème est justement que ceux qui ont parlé de Dieu font partie de ceux qui le connaissent mal. Certes, ils citent des textes bibliques, mais sans jamais tenir compte des contextes. Ainsi, la plupart des gens de notre génération ont une connaissance relative de Dieu qui leur vient de plusieurs sources, mais peu de gens ont pris le temps d’aller à LUI pour connaître Dieu. De là toutes les idées erronées à son sujet.

Jean 17:3
«Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ.»

«Ginosko»
Dans le texte grec, le verbe connaître est « ginosko », mot qui signifie apprendre à connaître, venir à la connaissance. Il y a ici quelque chose de plus profond que le simple fait d’avoir de la connaissance au sujet de quelqu’un. Il s’agit plutôt de connaître cette personne personnellement et intimement. Le seul fait d’aller à l’église tous les dimanches ne signifie en rien que nous connaissons Dieu. Je pourrais lire des centaines de bon ouvrages théologiques, et encore là, rien de tout cela ne me fait réellement connaître Dieu. J’irais même jusqu’à dire que je peux lire la Parole de Dieu assidûment sans pour autant connaître Dieu. Bien que ces activités soient excellentes pour ma santé spirituelle, au mieux, elles me permettront seulement de connaître des choses à propos de Dieu.

«…qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu…»
Comprenons bien que je ne veux décourager personne de lire et méditer la Parole de Dieu ni de bons ouvrages théologiques. Cela m’apparaît indispensable au bon développement du chrétien. Mais ce n’est pas tout de connaître des choses extraordinaires sur Dieu, il faut le connaître Lui. Or, comment saurons-nous que nous le connaissons?

1 Jean 2:3-6
«Si nous gardons ses commandements, par là nous savons que nous l’avons connu. Celui qui dit: Je l’ai connu, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur, et la vérité n’est point en lui. Mais celui qui garde sa parole, l’amour de Dieu est véritablement parfait en lui: par là nous savons que nous sommes en lui. Celui qui dit qu’il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même.»

«… Si nous gardons ses commandements…»
Il ne s’agit pas ici de garder les commandements de Dieu au sens de la Loi de Moïse. Il ne s’agit pas non plus de garder les commandements au sens légaliste du terme, mais au sens passionnel. Celui qui connaît Dieu par le biais d’une communion intime par laquelle il développe une amitié et un respect profond envers Dieu n’a d’autre désir que de lui plaire.

Réal Gaudreault, pasteur de l’Assemblée Chrétienne La Bible Parle, Saguenay.

 


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
tampon 5x5 gris