accueil ligne w

  Imprimer E-mail

L’HUMILITÉ PRÉCÈDE LA GLOIRE

L’orgueil et l’humilité sont deux sujets que l’on retrouve fréquemment côte à côte dans la Parole de Dieu. Ils ressemblent étrangement à deux ennemis inséparables. Pour nous qui sommes chrétiens, l’orgueil peut sembler être un problème qui touche davantage les incroyants. Malheureusement, c’est souvent l’opinion que nous entretenons face aux gens de ce monde séparé de Dieu. Nous aimons croire que nous sommes meilleurs qu’eux parce que nous sommes chrétiens.

L’orgueil

L’orgueil produit tout ce qu’il faut pour faire de notre vie un échec. L’orgueilleux fuit continuellement la réalité et la vérité sur lui-même. On ne devient pas orgueilleux parce qu’on l’a décidé. En règle générale, c’est une compulsion qui vient d’avoir été trop peu édifié et trop souvent humilié par les personnes significatives durant la petite enfance. C’est ainsi qu’une personne blessée apprend à cacher ce qu’elle croit avoir de honteux en elle. Bien plus, elle compense en se montrant plus forte dans des domaines où elle se croit capable d’exceller. L’orgueil, c’est la négation du moi véritable au profit d’un autre que l’on invente pour se rendre plus acceptable. Pour son plus grand malheur, l’orgueilleux doit constamment défendre le personnage dont il tire sa crédibilité.

L’humble

Pour sa part, la vraie humilité permet de réussir pleinement sa vie. Contrairement à ce qu’on en pense, elle n’a rien à voir avec cette gêne caractérisée par la crainte de s’affirmer. Autrement dit, les gens qui font tout pour passer inaperçus ne sont pas humbles, mais orgueilleux. La véritable humilité provient d’une juste perception de soi et produit une capacité d’assumer ses forces et ses faiblesses. Conscient de ce qu’il est réellement, l’humble n’est pas continuellement occupé à se défendre car le fait d’être lui-même lui procure une grande assurance dans la vie.

L’orgueil spirituel

Comme je le disais au début de cet article, il est facile pour un croyant de croire que l’orgueil est beaucoup plus présent chez les incroyants. Mais en réalité, c’est l’inverse qui est vrai. La plupart des chrétiens qui fréquentent une église à tendance légaliste cherchent à cacher leurs faiblesses par crainte d’être discrédités par le milieu. Là aussi on peut s’inventer un personnage fait sur mesure pour rencontrer les standards chrétiens. Même si en apparence tout semble être parfaitement sous contrôle, chacun sait dans son for intérieur que c’est le chaos qui règne.

Comprendre la grâce

Je suis un ardent défenseur de la grâce de Dieu parce que je sais à quel point cette grâce a le pouvoir de nous libérer des comportements mensongers. Dans le cas que nous venons de voir, l’orgueil n’est rien de plus que le refus de saisir la grâce de Dieu. Parce que l’orgueilleux vit dans la crainte du rejet des hommes, toute sa vie est un tissu de mensonges. Toute tentative de combattre l’orgueil est vaine. L’orgueilleux doit recevoir la grâce de Dieu afin d’être en mesure d’accepter ce qu’il est réellement et vivre libre. Mais Dieu résiste à l’orgueilleux qui refuse de s’approcher de Lui tel qu’il est, alors que l’humble qui se présente lui-même devant Dieu est reçu favorablement. L’humble est donc nécessairement un orgueilleux qui s’est humilié.
«Il accorde, au contraire, une grâce plus excellente; c’est pourquoi l’Écriture dit: Dieu résiste aux orgueilleux, mais il fait grâce aux humbles.» Jacques 4:6

Réal Gaudreault, pasteur de l’Assemblée Chrétienne La Bible Parle, Saguenay.

 


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
tampon 5x5 gris