faq questions réponses nous sommes à votre écoute w

  Imprimer E-mail

Questions sur les origines

Questions sur les origines

Question

Je me pose beaucoup de questions sur la Création, dont prioritairement celles-ci:

  • Est-ce que Dieu a créé le monde en 6 jours de 24 heures ? L'âge de l'Humanité est-il de 6000 ans comme le laisse entendre la chronologie biblique ?
  • Le livre de la Genèse est-il à prendre au sens strictement littéral ?

Réponse

Merci pour les questions posées en relation avec les origines. Ce sont des questions intéressantes, mais les réponses qui pourront satisfaire à 100 % notre raisonnement humain n’existent pas.

Toutefois, par rapport à ces questions importantes sur les origines, il est à mon avis essentiel d’abord de bien distinguer les 2 visions du monde qui s’offrent à nous aujourd’hui:

1) La vision théiste du monde selon la Bible et en prenant la révélation de Ge 1-11 comme un texte relatant l’histoire (et non pas un mythe cosmologique), avec les éléments principaux suivants:

  • Dieu est là avant la première particule de matière, Il est l’Éternel, Il n’a pas de commencement, Il est sans cause, Il est en dehors du temps. La Bible nous donne le portrait du Créateur: unique, sans commencement et sans fin, sans cause, infini, immatériel (Esprit), personnel, doué de libre arbitre, intelligent et rationnel, tout-puissant, créatif, bienveillant, omniprésent, … (en fait, Il est inimaginable pour nos petits cerveaux !).
  • Dieu est le Créateur (création ex-nihilo) et la cause première de tout ce qui existe (Il est une personne, d’une intelligence qui nous dépasse totalement, qui avait un plan ou un dessein pour la Création, et qu'Il a réalisé grâce à Sa toute-puissance et Sa science qui nous dépassent aussi totalement !).
  • Dieu a tout créé en 6 jours, l’espace, le temps, la Terre, l’Univers, la vie sous toutes ses formes ("selon leur espèce", et non pas en prenant des espèces pour en faire d’autres par transformation) jusqu’au premier homme et la première femme, Adam et Eve.
  • Création spéciale d’Adam et d’Eve "à l’image de Dieu" (et non pas "selon leur espèce"; la notion de race humaine est un mythe! Il n’y a que des peaux plus ou moins brunes); Adam et Eve ont une apparence d’âge puisqu’ils ont été créés adultes, alors qu’en fait ils commencent de vivre !
  • Trois fois le mot bara (créer) est utilisé pour montrer que Dieu fait quelque chose de très nouveau et Lui seul en est capable (v: la matière à partir du néant; v21: la vie animée (selon leur espèce); v27: l’être humain à Son image (dimension spirituelle de l’homme).
  • Dieu a fait "par Sa Parole" ("Dieu dit"); Il a une Parole créatrice; on le voit dans l’Evangile quand Jésus dit à Lazare avec un corps mort en début de décomposition dans un tombeau: "Lazare, sors!"… et Lazare est sorti vivant, sans aucun problème ! Dieu n’est pas un magicien, Il est le Créateur ! Et il s’est passé des choses pendant la durée de la création que l’on ne pourra jamais comprendre "scientifiquement", parce qu’elles se sont passées une fois seulement, au départ; impossible de les reproduire à nouveau !
  • Toute son œuvre est achevée au 7ème jour et tout est très bon, c’est parfait puisque c’est Dieu qui l’a fait ! Dieu ne s’est pas retiré, mais Il soutient toutes choses.
  • Dieu n’a pas créé l’homme pour mourir, mais l’a averti qu’il mourrait s’il prenait de l’arbre de la connaissance du bien et du mal.
  • Adam et Eve ont désobéi; il ont commis une faute un jour précis, à une heure précise, à un endroit précis sur la planète; c’est la chute (événement spatio-temporel comme aimait le dire et le répéter dans ses livres Francis Schaeffer, le plus grand philosophe chrétien biblique du siècle dernier); Paul aux Romains dit que "par un seul homme le péché est entré dans le monde" (Ro 5.12) et que les conséquences de la chute ont débordé sur le reste de la Création "la Création attend avec un ardent désir la révélation des fils de Dieu. Car la Création a été soumise à la vanité, non de son gré, mais à cause de celui qui l’y a soumise, avec l’espérance qu’elle aussi sera affranchie de la servitude de la corruption, pour avoir part à la liberté de la gloire des enfants de Dieu" Ro 8.18-21.
  • La promesse d’un Sauveur-Rédempteur est déjà donnée en Ge 3.15, avec ensuite toutes les prophéties de l’Ancien Testament concernant la venue, l’incarnation, la conception miraculeuse, la vie parfaite (sans aucun péché), le sacrifice à la croix et la résurrection corporelle de Jésus-Christ, 2ème personne de la Trinité divine.

La Bible n’est pas un livre de sciences d’abord, mais elle affirme des réalités "scientifiques" qui ne peuvent être contredites par la science des hommes. Elle est là d’abord pour nous révéler le plan de salut de Dieu avec la trame suivante: création – chute – rédemption – glorification – rétablissement de toutes choses (avec seulement 2 destinées éternelles possibles pour les humains, avec Dieu ou sans Dieu).

2) La vision matérialiste-humaniste-athée du monde (la "science" officielle moderne), avec l’exclusion d’un Créateur, et avec les éléments principaux suivants:

  • Un big bang originel (toute la matière de l’Univers, qui émerge du néant en un point et qui explose!) il y a 14 milliards d’années.
  • Ensuite les choses se passent de façon bien sûr non-dirigée (il n’y a Personne !), avec le hasard et le temps, formation d’étoiles et de planètes, la soupe primitive sur la Terre, la formation spontanée (!) de composés organiques, apparition de goutelettes prévivantes, une autoorganisation physico-chimique permettant à la première cellule vivante d’émerger (mais d’où vient l’information intelligente hyper-complexe dans l’ADN avec code ?), des cellules qui se diversifient pour donner des êtres vivants unicellulaires, ensuite des être vivants pluricellulaires, et ensuite … par différenciation, spécialisation, mutation, variation, adaptation, modification, transformation, complexification, sélection naturelle, tous les animaux, et ensuite … des pré-hominiens qui donneront l’être humain par hominisation ("l’homme descend du singe") ! (voir les fameux arbres phylogénétiques, avec presque autant de présentations différentes que d’auteurs, qui sont des constructions intellectuelles avec beaucoup d’imagination).

Déclaration officielle faite en 1995 par l’Association nationale américaine des enseignants de biologie: "La diversité de la vie sur la terre est l’aboutissement de l’évolution: un processus naturel, imprévisible, impersonnel, non dirigé, de reproduction dans le temps, comportant des modifications génétiques, résultant de la sélection naturelle, du hasard, des circonstances historiques et des changements de l’environnement".

Encyclopaedia universalis: "L’évolution, a-t-on écrit, n’est pas une hypothèse mais un fait. Tant de preuves ont été produites en sa faveur que cette affirmation s’impose. Il n’est plus un biologiste pour la mettre en doute. Seules des sectes religieuses ne l’acceptent pas". Suivent les "preuves": paléontologie, embryologie, unité de composition chimique, anatomie comparée. L’article se termine par "On peut être un évolutionniste convaincu et rejeter toutes les théories prétendues explicatives de l’évolution… Le mécanisme de la grande évolution, c’est-à-dire la vraie, reste à découvrir" !

Les enfants dès leur plus jeune âge, les ados et les jeunes sont endoctrinées avec cette 2ème vision du monde dans nos sociétés occidentales, si bien que devenus adultes, ils pensent que l’évolution est de la science et que la création est de la religion.

Dans cette 2ème vision du monde, il y a quantité de problèmes insolubles et on nous fait croire que la science trouvera un jour les réponses:

  • Quelle est la cause première à l’Univers qui nous environne,
  • D’où vient la matière et l’énergie au départ ? Selon quelle loi de la matière peut surgir du néant ? ou alors on admet que la matière est éternelle et on lui donne un attribut divin !
  • Comment la vie peut-elle venir de l’inanimé, de la chimie et de la physique ?
  • Comment cela se fait que l’homme soit un être moral ?
  • … etc.

Quelqu’un a résumé de la façon suivante:

  • Rien produit tout,
  • L’absence de vie produit la vie,
  • Le hasard produit un réglage minutieux,
  • Le chaos produit l’information,
  • L’absence de conscience produit la conscience,
  • L’absence de raison produit la raison.

Il n’y a pas de preuves de la théorie de l’évolution. La vision du monde, qui inclut cette théorie, n’est pas de la science mais une croyance, une religion appelée le naturalisme.

Quelques commentaires encore sur ces 2 visions du monde

  • Aucun "scientifique" ne peut prétendre être 100 % objectif et impartial dans ces questions sur les origines; c’est un être humain faillible, comme vous et moi; il a des présupposés et ce qu’il va chercher devra cadrer avec ses présupposés ! Personne n’était là lors des origines, sauf Dieu, et le texte du début de la Genèse est ce que Dieu a voulu que l’homme déchu connaisse.
  • Certains ont essayé de mélanger les 2 visions, notamment les évolutionnistes théistes (en particulier le mouvement de biologos de l’américain Francis Collins); c’est une position bien discutable et très critiquée, tant par les partisans de la 1ère vision ci-dessus, que par ceux de la 2ème !
  • On ne peut démontrer ni la véracité de la première, ni de la 2ème; c’est par la foi que l’on adopte l’une (Héb 11.3) ou l’autre; toutefois, les indices en faveur de la 1ère vision du monde sont, à mon avis, infiniment plus probants.
  • Pour la 2ème vision du monde, des temps hyper-longs sont essentiels pour donner du crédit à la théorie; ces dernières années on a découvert des tissus mous de dinosaures; les évolutionnistes ne se demandent pas si les dinosaures auraient pu s’éteindre plus récemment; au contraire, figés dans leur système de pensée, ils se demandent comment des tissus mous ont pu rester tels quels pendant au moins 60 millions d’années ! Des datations au C14 ne les perturbent aucunement !
  • La première vision n’exclut pas une certaine évolution appelée microévolution, qui a fait que les espèces vivantes ne sont généralement pas restées fixes, mais avec des changements limités dans un certain cadre; ceci par opposition à la macroévolution qui est la théorie de Darwin.

Au sujet de toutes les questions "techniques" soulevées et que l’on peut se poser

Ce thème des origines questionne tout être humain (la destinée après la mort également !), car cela fait partie de sa spécificité ("créé à l’image de Dieu"). De nombreux sujets soulevant certaines difficultés en relation avec la 1ère vision du monde ont fait l’objet de beaucoup de livres, de conférences, de sites internet, …etc.

Personnellement, j’ai participé à Mulhouse, en 2018, à des conférences avec des scientifiques, dont un Américain (John Sanford, anciennement athée qui est devenu chrétien, et qui a abandonné la 2ème vision du monde pour la 1ère). Ils ont abordé quelques-unes de ces questions avec des pistes de réponses tout-à-fait intéressantes. Sanford a commencé son exposé en disant: "Lisez la Bible et croyez ce que vous lisez !". Et aussi: "Je n’ai pas dit non à la science, j’ai dit oui à Dieu". Et encore: "Croyez plus en Dieu et moins en l’homme".

Donc, dans toutes les questions que nous nous posons (que vous vous posez !), il paraît important de les mettre en perspective d’abord avec ces 2 visions du monde. Le besoin de réponses satisfaisantes perdra ensuite en importance !

Vos questions (auxquelles je ne prétends pas donner une réponse satisfaisant l’intelligence, mais plutôt quelques pistes de réflexion)

Dois-je comprendre que Dieu créa le monde en 6 jours littéraux de 24 heures et que l'âge de l'Humanité est de 6000 ans selon la chronologie biblique ?

- Quand on considère qui est Dieu et Ses attributs, Il aurait pu tout faire en 6 minutes ! Il est question dans le texte de 6 jours et parmi les chrétiens fidèles aux Saintes Écritures, croyant que la Bible est la Parole de Dieu infaillible et inerrante, certains pensent qu’il s’agit de jours de 24 heures et d’autres des périodes (mais pas des millions d’années !); pour moi, cela ne me pose pas de problèmes que ce soit des jours de 24 heures ! J’ai entendu un scientifique ayant 3 doctorats d’universités de renommées mondiales dire: "Cela ne me pose aucun problème que la Terre ait max 10 à 15’000 ans".

Les datations sont-elles fausses, mensongères, trompeuses ? sachant que la datation au carbone 14 complétée par une datation avec un spectromètre de masse sont fiables jusqu'à - 50'000 ans.

- Les méthodes de datation sont basées sur un certain nombre d’hypothèses qu’on ne peut pas vérifier. C’est aussi le cas pour la datation au C14. Est-ce que les conditions environnementales sont restées les mêmes durant ces x dizaines de milliers d’années ? La Bible nous rapporte qu’un événement a bouleversé notre planète il y a 4-5’000 ans: le déluge universel. Probablement que ce qui s’est passé là, sous la conduite de Dieu qui a jugé l’Humanité, a eu de grosses conséquences pour beaucoup de choses.

Certainement, beaucoup de scientifiques sont de bonne foi, mais emprisonnés dans la 2ème vision du monde citée plus haut. Donc, leur interprétation des choses qu’ils voient est inévitablement influencée par cette vision, sans qu’on puisse les accuser de vouloir tromper les gens !

Le livre de la Genèse est-il à prendre au sens strictement littéral ?

- Je pense que oui. De plus, l’unité littéraire du livre plaide aussi pour cette approche. Ce n’est pas de la légende jusqu’à Ge 11 et ensuite de l’Histoire qui commencerait avec l’appel d’Abram. Non, l’ensemble est de l’Histoire. Ce scientifique Sanford, cité plus haut, a présenté un exposé montrant, qu'aujourd’hui, grâce au décryptage du génome humain, on peut remonter à Adam et à Eve il y a moins de 10’000 ans, le premier couple humain, duquel nous descendons tous !

Les plantes seraient apparues avant les astres, or sans lumière pas de photosynthèse.

- Si tout a été fait en un temps relativement court, ce problème n’en est plus un !

Dieu fit les deux grands luminaires, le plus grand luminaire pour présider au jour, et le plus petit luminaire pour présider à la nuit il fit aussi les étoiles (Genèse 1.8).
Au 17ème siècle, en se fondant sur une lecture littérale du livre de la Genèse, la puissante Eglise catholique avait imposé l'idée que la lune brillait par elle-même. Le savant Galilée affirmait au contraire que la lune recevait sa lumière du soleil.
Sur un plan littéraire ou poétique, l'expression le plus petit luminaire pour présider à la nuit est parfaitement recevable. L'est-elle autant sur le plan strictement scientifique ?

- Dans l’opinion publique, on fait souvent un amalgame entre ce que dit la Bible et la manière dont l’Eglise catholique a interprété ces affirmations bibliques. Et en fonction de ce que l'on sait aujourd’hui du point de vue "scientifique", on classe la Bible dans la catégorie "histoires pour enfants" ou "mythes".

Dieu n’a pas donné la Bible pour des extraterrestres, mais pour les humains. Quelle est notre perception des choses depuis la planète Terre ? Lorsque je dis que le soleil se lève, personne ne me dit que je suis un menteur, et pourtant du point de vue strictement scientifique, c’est une affirmation qui n’est pas "juste". C’est comme cela que je comprends cette affirmation "le plus grand luminaire" et "le plus petit luminaire". Effectivement, depuis la Terre, je peux affirmer que le soleil est l’astre qui nous éclaire le plus (même s’il y a quantités d’étoiles plus grandes que le soleil) et que la lune vient en second (même si elle ne fait que refléter le soleil). Je n’ai pas besoin de mettre ces expressions dans la catégorie "poésie".

Pierre Simonin


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
tampon 5x5 gris