faq questions réponses nous sommes à votre écoute w

 

La crainte de Dieu

Question:

Qu’est-ce que la «crainte de Dieu» ?

Réponse:

Je vous répondrai par quelques exemples de l'Écriture pour ensuite vous dire en quelques mots la définition qui ressort de l'enseignement biblique.
L'absence de «crainte de Dieu» conduit à se comporter comme s'IL n'existait pas, ainsi que nous le démontrent les passages suivants:

Deutéronome 25.17-18: «Souviens-toi de ce que te fit Amalek pendant la route, lors de votre sortie d'Egypte, comment il te rencontra dans le chemin, et, sans aucune crainte de Dieu, tomba sur toi par derrière, sur tous ceux qui se traînaient les derniers, pendant que tu étais las et épuisé toi-même».
Amalek n'a aucunement pris en considération qu'Israël était en fait le peuple du Seigneur... ainsi il l'attaqua en ne tenant aucun compte de l'Éternel.

Psaume 36.1: «La parole impie du méchant est au fond de son coeur; la crainte de Dieu n'est pas devant ses yeux».
L'homme incroyant ne possède aucune crainte de Dieu car il agit comme si Dieu n'existait pas. Ainsi, son unique référence n'est que sa pensée propre et ses projets personnels.
La présence de la «crainte de Dieu» conduit à se comporter dans le respect de la Personne et de la Parole de Dieu, et à nouveau c'est la Parole de Dieu qui nous le démontre:

Néhémie 5.15: «Avant moi, les premiers gouverneurs accablaient le peuple, et recevaient de lui du pain et du vin, outre quarante sicles d'argent; leurs serviteurs mêmes opprimaient le peuple. Je n'ai point agi de la sorte, par crainte de Dieu».

2 Corinthiens 7.1: «Ayant donc de telles promesses, bien-aimés, purifions-nous de toute souillure de la chair et de l'esprit, en achevant notre sanctification dans la crainte de Dieu».
La crainte de Dieu n'a rien à voir avec la peur de Dieu. Dieu, qui est amour (cf 1Jean 4.8 et 16) n'a pas pour objectif de susciter la peur ou la terreur, mais bien davantage la confiance et l'attachement.

En résumé, la «crainte de Dieu» est une sage attitude de vie, propre, ultimement, à celle ou celui qui connaît Dieu comme son Père céleste, Jésus-Christ comme son Sauveur personnel et qui recherche à vivre sous la conduite du Saint-Esprit, selon les valeurs soulignées par la Parole de Dieu dans le respect du Très-Haut, le Tout-Puissant.
La crainte de Dieu chez un non-croyant peut susciter le désir de se tourner vers Lui, de rechercher à LE connaître, selon le Ps 111.10: «La crainte de l'Eternel est le commencement de la sagesse; tous ceux qui l'observent ont une raison saine».

Enfin, la crainte de l'Éternel peut aussi être un rempart à la folie, au péché, à l'irresponsabilité, selon ce que nous en dit l'auteur des Proverbes (14.27): «La crainte de l'Eternel est une source de vie, pour détourner des pièges de la mort».

Pierre-Alain,
pour le team bible-ouverte.ch

faq 290w


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon 5x5 gris