accueil hiver ligne  bible-ouverte

  Imprimer E-mail

Le point de vue biblique
CŒUR BRISÉ

Les gens de notre génération ont opté pour le plaisir à tout prix au mépris même du vrai bonheur. L’atmosphère de notre époque nous pousse continuellement vers une multitude de loisirs dont l’objectif consiste à nous faire oublier nos malheurs. Et c’est bien campé dans cette société de loisirs que nous croyons avoir trouvé le bonheur. Mais hélas, le malheur est comme une maladie qui nous ronge tranquillement; même si nous l’ignorons, il nous rattrape tôt ou tard.

Proverbe 14:13

«Au milieu même du rire le cœur peut être affligé, et la joie peut finir par la détresse.» Ce passage biblique exprime précisément ce qu’est la condition de bien des gens. Si, en apparence, la joie semble être au rendez-vous, le cœur, quant à lui, est affligé. Pour pallier aux diverses afflictions, l’homme s’est inventé des loisirs de toutes sortes. En plus, il faut ajouter à cela le rôle de la psychologie moderne qui encourage les gens à vivre pour eux-mêmes en faisant passer leur bien-être personnel avant celui des autres. Autrement dit, nous n’avons rien trouvé de mieux que l’égocentrisme comme solution à notre problème égocentrique.

Pourquoi tant de malheurs?

Dans la plupart des cas, nos malheurs sont le résultat de mauvaises décisions. J’insiste sur ce point car il est souvent trop facile d’accuser les autres pour excuser ce que nous sommes devenus. Tous les gens malheureux que je rencontre à mon bureau me le confirment. Quelque part, dans le passé, ils ont pris de mauvaises décisions dont les conséquences les tourmentent encore aujourd’hui. Même si, au départ, tous croyaient faire les bons choix. J’ajouterais aussi que bien des gens sont également victimes d’abuseurs, de manipulateurs et de menteurs qui brisent impunément la vie des autres pour leur propre plaisir. Dans un cas comme dans l’autre, ces réalités nous montrent à quel point l’homme est égocentrique.

Des gens brisés

Tant de femmes et d’hommes ont le cœur brisé en mille miettes en raison de ce qu’ils ont subi et de ce qu’ils ont fait subir aux autres. J’ai rencontré des gens tellement affligés par cette vie que je ne pouvais que compatir avec eux. Trop souvent, il arrive même que les meilleures solutions ne fonctionnent plus. Que faire alors? Vivre désormais pour soi-même, pour son propre plaisir? Allons donc, c’est souvent à cause de ce genre de comportement qu’ils se sont retrouvés là. La Parole de Dieu déclare quelque chose d’intéressant à ce sujet.

Ésaïe 59:8-12

«Ils ne connaissent pas le chemin de la paix, et il n’y a point de justice dans leurs voies; ils prennent des sentiers détournés: quiconque y marche ne connaît point la paix. C’est pourquoi l’arrêt de délivrance est loin de nous, et le salut ne nous atteint pas; nous attendons la lumière, et voici les ténèbres; la clarté, et nous marchons dans l’obscurité. Nous tâtonnons comme des aveugles le long d’un mur, nous tâtonnons comme ceux qui n’ont point d’yeux; nous chancelons à midi comme de nuit, au milieu de l’abondance nous ressemblons à des morts. Nous grondons tous comme des ours, nous gémissons comme des colombes; nous attendons la délivrance, et elle n’est pas là, le salut, et il est loin de nous. Car nos transgressions sont nombreuses devant toi, et nos péchés témoignent contre nous; nos transgressions sont avec nous, et nous connaissons nos crimes.»

Mais au-delà des échecs et des peines que les malheurs de la vie engendrent, Jésus-Christ se lève comme un vrai libérateur:
«L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres; Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé. Pour proclamer aux captifs la délivrance, et aux aveugles le recouvrement de la vue, pour renvoyer libres les opprimés.» (Luc 4:18-19)

Réal Gaudreault, pasteur de l’Assemblée Chrétienne La Bible Parle, Saguenay.

 


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
tampon 5x5 gris