bible-ouverte - accueil printemps ligne

 

Le point de vue biblique
AUCUN MÉDIATEUR

Comme nous l’avons vu dans les semaines précédentes, le christianisme est devenu l’otage de ses propres adhérents. Eh oui!, il s’agit d’une véritable prise d’otage puisque les mouvements religieux qui s’en sont accaparés ont profité des fidèles qui cherchaient à s’approcher de Jésus-Christ. En ceci, je n’attaque pas spécifiquement le clergé catholique, mais aussi les mouvements protestants, même évangéliques, qui prétendent haut et fort que le seul moyen de connaître Dieu est de faire partie de leur église.

Usurpation

L’usurpation est le fait de s’approprier les droits sur quelque chose qui ne nous appartient pas dans les faits. Nous prétendons ainsi détenir l’exclusivité d’un quelconque produit qui pourtant appartient à tous. Toutes les fois qu’une église, quelle que soit son étiquette confessionnelle, se prétend plus qualifiée que les autres pour représenter Jésus-Christ, nous nous retrouvons devant un mouvement qui se prête les intentions d’intermédiaire entre Dieu et l’homme. Au cours des deux derniers millénaires, cette attitude a été le véritable cancer de l’Eglise de Jésus-Christ.

Subtilité

Sachant que cette attitude est visiblement grossière, certaines églises s’y prennent de façon beaucoup plus subtile. Par exemple, on veut bien admettre que Dieu aime tout le monde et qu’Il œuvre parmi les autres églises. Cependant, "nous, dans notre église, nous sommes plus saints et plus purs que ces autres croyants. Notre dévotion et notre connaissance de la Parole de Dieu sont plus exactes qu’ailleurs. De plus, nous nous appliquons à pratiquer la justice de Dieu dans nos vies. Certainement, Dieu est avec nous plus qu’Il ne l’est avec les autres."

La justice propre

Les déclarations précédentes peuvent paraître caricaturales, mais elles reflètent, avec beaucoup d’exactitude, ce qu’est le comportement de bien des chrétiens d’aujourd’hui. Il n’y a rien de nouveau. Cette attitude résume l’histoire de l’Eglise dans son ensemble. Bien entendu, nous agissons au nom de la pureté de l’Évangile et en tant qu’ambassadeur de la vérité biblique dont nous sommes les seuls dépositaires. "Personne, à part nous, n’a vraiment bien compris la Parole de Dieu. Venez chez nous et alors vous connaîtrez enfin la vérité." Ce n’est rien d’autre que de la justice propre, de l’orgueil spirituel.

1 Timothée 2:3-6

"Cela est bon et agréable devant Dieu notre Sauveur, qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme, qui s’est donné lui-même en rançon pour tous. C’est là le témoignage rendu en son propre temps."

"Que tous les hommes soient sauvés"

Ce texte exprime bien la pensée de Dieu selon laquelle Jésus-Christ est un bien public disponible à tous. Il n’a jamais donné à quiconque le droit exclusif de le représenter sur Terre en tant que médiateur. Toute tentative de la part d’une église ou de quelques groupes religieux sectaires de s’approprier l’exclusivité de la vérité évangélique est en soi une imposture.

Réal Gaudreault, pasteur de l’Assemblée Chrétienne La Bible Parle, Saguenay.

 


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
tampon 5x5 gris