Paroles blessantes…
comment accorder ou recevoir le pardon et retrouver la sérénité en Dieu ?

Question:

J'aimerais que le Saint-Esprit habite en moi. Je n'arrive pas à oublier des paroles blessantes et j'en pleure à me rendre malade. Comment tout remettre au Saint-Esprit ? Je n’y parviens pas. Je prie mais sûrement pas assez... Merci de m’aider !

Réponse:

Merci pour votre message et pour la confiance que vous nous témoignez !

Vous nous questionnez sur 2 ou 3 points bien différents:
1. Comment recevoir le Saint-Esprit afin qu'Il habite en vous ?
2. Comment être pardonné(e) d'avoir exprimé des paroles blessantes, comment pouvoir surmonter un tel événement ?
3. Comment pardonner à celui ou celle qui a exprimé des paroles blessantes ?

Paroles blessantes...

1. Comment recevoir le Saint-Esprit afin qu'Il habite en vous ?

La venue du Saint-Esprit dans nos vies se produit lorsque nous nous convertissons à Jésus-Christ, lorsque nous naissons spirituellement de nouveau, lorsque nous devenons enfants de Dieu.
    - Jésus-Christ a été très clair lorsqu'Il a dit en Jean 3:16 "Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils, son unique, pour que tous ceux qui placent leur confiance en lui échappent à la perdition et qu’ils aient la vie éternelle". Lorsqu'on comprend ce que Jésus-Christ a accompli pour nous sur la Croix, lorsqu'on implore Son pardon et qu'on Lui demande d'entrer dans notre coeur pour nous apporter Sa vie, alors nous naissons de nouveau. Il a expliqué cet événement en Jean 4:7 et 3 "Ne sois donc pas surpris si je t’ai dit: Il vous faut renaître d’en haut/ Jésus lui répondit: Vraiment, je te l’assure: à moins de naître de nouveau, personne ne peut voir le royaume de Dieu". Plus loin dans cet Évangile, Jésus dit ceci, Jean 14:23 "Si quelqu’un m’aime, il obéira à ma parole. Mon Père aussi l’aimera: nous viendrons à lui et nous établirons notre demeure chez lui". Et comment donc viennent-ILS en notre coeur ? par le Saint-Esprit ! Ce que Jean 1:12-13 nous confirme "Certains pourtant l’ont accueilli; ils ont cru en lui. A tous ceux-là, il a accordé le privilège de devenir enfants de Dieu. Ce n’est pas par une naissance naturelle, ni sous l’impulsion d’un désir, ou encore par la volonté d’un homme, qu’ils le sont devenus; mais c’est de Dieu qu’ils sont nés."
Ainsi, le Saint-Esprit remplit mon coeur lorsque, conscient de mes péchés, je demande à Jésus de me pardonner en vertu de Son sacrifice sur la Croix où Son sang a coulé pour moi, ce qui me permet de devenir enfant de Dieu, réconcilié avec mon Père céleste. Et alors, miracle incroyable, les trois Personnes divines viennent habiter mon coeur :)
Cette effusion de l'Esprit en nos coeurs est unique et définitive, ce que soulignent ces deux versets:

Si vous n'avez pas l'assurance de votre salut éternel en Jésus-Christ, tournez-vous vers Lui de tout votre coeur et acceptez-Le comme votre Sauveur et votre Seigneur !

2. Comment être pardonné(e) d'avoir exprimé des paroles blessantes.

Oui, il peut nous arriver de nous exprimer, sous le coup de la colère, de l'amertume, de la déception ou encore de la frustration, de manière très blessante envers autrui, proche ou moins proche !
Lorsque nous agissons ainsi, malencontreusement ou de manière très volontaire, nous sommes ensuite repris fortement dans notre conscience et nous en sommes très malheureux. Je peux ainsi quelque peu comprendre vos pleurs et votre repentir intérieur.
Une telle action blessante a touché fortement notre prochain, celle ou celui à qui nous nous sommes adressés de manière oralement violente, mais aussi de même notre Seigneur. En effet, nous avons péché contre un humain et contre Dieu !

La bonne nouvelle qui peut nous rasséréner, nous consoler, tient en deux points pleinement réconfortants. En étant honnêtes avec autrui et avec le Seigneur, nous pouvons:

a) Marcher dans la lumière et

b) Être pardonnés. L'apôtre Jean s'exprime ainsi dans sa première épître "Si nous prétendons n’être coupables d’aucun péché, nous sommes dans l’illusion, et la vérité n’habite pas en nous. Si nous reconnaissons nos péchés, Dieu est fidèle et juste et, par conséquent, il nous pardonnera nos péchés et nous purifiera de tout le mal que nous avons commis." 1 Jean 1:8-9.

Cette conviction basée sur la Parole de Dieu nous conduit à deux actions: 


1. S'adresser à notre Seigneur par la prière en toute confiance et Lui demander humblement pardon de ne pas avoir su rester en Sa dépendance et d'avoir péché en n'accomplissant pas Sa volonté.  


2. Nous rendre auprès de la personne lésée et blessée et lui demander sincèrement pardon.

Que la personne lésée et blessée nous pardonne, ou ne nous pardonne pas, nous aurons fait notre part et là est l'important ! Du côté du Seigneur, oui, nous serons pardonnés car Jésus-Christ est justement venu vers nous pour nous offrir le pardon de nos fautes. Son Esprit en notre coeur nous rendra la joie car Sa Présence nous est assurée, Sa consolation remplira notre coeur !

3. Comment pardonner à celui ou celle qui a exprimé des paroles blessantes ?

Il peut aussi arriver que nous soyons victime de paroles très blessantes, proférées par autrui, proche ou moins proche !
Lorsque nous sommes ainsi agressés, à tort ou à raison, nous pouvons être durablement blessés. Comment donc s'en remettre ? En tant qu'enfant de Dieu, nous savons que le Saint-Esprit connaît tout de nous-mêmes. Il est notre Défenseur, notre Consolateur ! Se retirer dans la méditation de la Parole de Dieu et la prière sera certainement bénéfique.

L'Écriture exprime cette belle vérité en Proverbes 18:10 "L'Éternel est comme un donjon bien fortifié: le juste y accourt et il y est en sécurité." De très nombreux chrétiens sont victimes de violences diverses et multiples dans les pays où la foi en Christ est interdite. D'autres chrétiens, vivant dans les pays libres et sécurisés tels les nôtres, sont victimes de brimades, de violences psychologiques familiales ou de "mobbing" professionnel. Notre seul recours se trouve auprès de l'Éternel, notre Père céleste. Si nous avons fauté et provoqué ces paroles blessantes qui se révèlent disproportionnées, l'enfant de Dieu recevra du Seigneur la force d'aller auprès de l'offenseur pour s'excuser. Et si celui-ci est repris dans sa conscience et s'excuse à son tour, en demandant le pardon, les choses pourront se régler favorablement. S'il persiste dans son discours blessant et même en rajoute, le disciple de Christ trouvera auprès du Seigneur le secours nécessaire par l'action du Saint-Esprit en son coeur. Matthieu 6:6 nous dit "quand tu veux prier, va dans ta pièce la plus retirée, verrouille ta porte et adresse ta prière à ton Père qui est là dans le lieu secret. Et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra".

Voyez, par ces quelques versets, combien l'Écriture nous réconforte:

Que le Seigneur vous bénisse et vous réconforte !

Pierre-Alain Etienne