20 ans bible ouverte

 

L'occultisme et la Bible

Le Nouvel Age

Claude-Alain Pfenniger, pasteur

2e partie

Comme nous l'avons souligné précédemment, la vague de fond (dans tous les sens figurés de l'expression) que représente le déferlement du mouvement du Nouvel Age projette l'Humanité en direction de la grande apostasie prédite par l'Ecriture (cf. 2 Thessaloniciens 2:1-4). C'est dire que notre monde n'est pas loin de se lever pour acclamer l'Antéchrist - tout en croyant accueillir son sauveur.
L'étude du terrain sur lequel se développent les croyances du New Age (1er volet de cet article) nous permettra de mieux déterminer quelle peut être notre attitude pragmatique à l'égard de ce phénomène et de ceux qui en sont affectés (2ème volet). Il serait en effet malheureux de se contenter de condamner tous ceux qui se laissent séduire par les sirènes du New Age en les taxant d'irréductibles suppôts de Satan. Il y a parmi les sympathisants du New Age beaucoup de naïfs, beaucoup d'ignorants, et beaucoup de pécheurs qui, comme nous, ont besoin de toute la grâce et de la révélation du Dieu véritable pour échapper aux ruses du diable (cf. Ephésiens 6:10-13; Luc 21:36; 2 Timothée 2:25-26). Or, c'est à nous qu'il incombe de porter cette Parole de vie (Philippiens 2:15-16a).

1.

Reprenons ici notre fil conducteur: les avertissements de Paul à Timothée en ce qui concerne les traîtres à l'Evangile (1 Timothée 4:1-5):
«Ils prescrivent de ne pas se marier, et de s'abstenir de toute sorte d'aliments que Dieu a créés pour qu'ils soient pris avec actions de grâces par ceux qui sont fidèles et qui ont connu la vérité. Car tout ce que Dieu a créé est bon, et rien ne doit être rejeté, pourvu qu'on le prenne avec actions de grâces, parce que tout est sanctifié par le Parole de Dieu et par la prière » (v. 3-5).

Une caractéristique des traîtres susmentionnés: la fausse piété. Cette dernière, même sous des dehors humbles, pacifiques et lumineux, contient en germe toutes les mauvaises habitudes capables d'éloigner à jamais l'homme de sa véritable destination. Ainsi que le laissent apparaître les versets cités, le refus de la vérité allié à la pratique du mensonge mènent ceux qui se prêtent à ce jeu à une relation avec Dieu et avec le monde créé complètement faussée. D'où une fausse piété, marquée par une sous-estimation (tendance ascétique) ou une surestimation (tendance idolâtre ou libertine) de la matière, du corps et de ses besoins, du moi, etc.
Le passage cité montre également que l'acceptation de la vérité alliée à la pratique de la vérité contribuent à créer, développer, maintenir une juste relation avec Dieu et avec le monde créé. Elles conduisent à une attitude d'amour, de louange; elles s'accompagnent d'une soumission joyeuse à la Parole de Dieu; c'est la piété authentique.
Tout compte fait, le terrain sur lequel le New Age se propage le plus facilement, c'est celui de la voie alternative proposée par Satan en Eden: «Vous ne mourrez point... vos yeux s'ouvriront... vous serez comme Dieu...» (Genèse 3:5). En lieu et place du plan de Dieu (pourtant excellent en tous points), le tentateur essaie de rendre crédible son plan, en l'assortissant de contre-vérités et de promesses fallacieuses. C'est sur la base de ce plan subversif que l'adversaire échafaude toute son action. C'est en brandissant les mêmes arguments qu'il cherche à entraîner nos contemporains vers son Nouvel Age.


blue care wAccueil
  Liens
  Plan du site        
  Contact
red care w*
  Signets bo
  Crédits Photos    
tampon bo 400