band noel 2w

1. Elie entend la Parole de Dieu et y obéit

Non seulement la Parole de Dieu était pour Elie une vérité présente, vivante et convaincante, mais elle était le levier même de sa vie. S'il s'attardait en présence de Dieu dans la prière, en revanche il ignorait ces dangereuses pratiques contemporaines par lesquelles on prétend, comme un automate, faire silence devant Dieu pour «recevoir les directions pour la journée» — et l'on s'ouvre ainsi aux esprits étrangers qui remplissent l'air, aux séductions qui guettent l'enfant de Dieu, et aux persuasions mentales desquelles l'Esprit de Dieu est absent. Non, la Parole de Dieu doit avoir toute la place; elle est une lampe à nos pieds pour aujourd'hui, une lumière sur notre sentier pour demain. Et dans ce domaine, le croyant veille à se laisser conduire par le témoignage de l'ensemble des Ecritures et non par l'interprétation tendancieuse d'un seul texte isolé et que l'on sort de son contexte pour les besoins de sa cause.

«Et la parole de l'Eternel fut adressée à Elie, en ces mots: Pars d'ici... et cache-toi près du torrent de Kerith...» Elie reconnut la voix de son Dieu. Il obéit aussitôt. Aucun murmure, aucune pensée contraire de la sagesse propre ne conteste la promesse: «J'ai ordonné aux corbeaux de te nourrir là» (1 Rois 17:4) -  ces corbeaux qui, selon la loi du Lévitique, sont des oiseaux impurs, voraces, apparemment inaptes à lui apporter du pain et de la viande! Mais Elie sait que Dieu, devant qui il se tient, a la domination sur «les oiseaux du ciel et que son nom est magnifique» (Psaume 8:9,10). La famine peut durer, étendre ses ravages mortels, mais rien, absolument rien ne touche à sa foi en celui qui l'a appelé et aux ordres duquel il obéit, celui qui a fait les promesses, qui agit selon sa volonté dans l'armée du ciel et parmi les habitants de la terre. D'avoir obéi à cette parole de Dieu valut à Elie l'immense grâce de vivre de ce miracle, de constater la fidélité de l'Eternel, la toute-puissance du Dieu d'Israël.

Le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus-Christ n'en ferait-il pas de même pour ses rachetés, en des temps qui vont être pires que ceux d'Eli ? Mais pour de tels temps, son enfant a comme prière et secret cette parole: «Assieds-toi à ma droite, jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied.» (Psaume 110:1) Ainsi armé, il pourra «boire au torrent pendant la marche: C'est pourquoi il relèvera la tête». (cp. Psaume 110:7)

Voilà comment il y eut suffisance et bénédiction pour Elie jusqu'à ce que la parole de l'Eternel lui soit adressée en ces mots: «Lève-toi, va à Sarepta, qui appartient à Sidon, et demeure là. Voici, j'y ai ordonné à une femme veuve de te nourrir» (1 Rois 17:8, 9).

De nouveau, la parole de Dieu suffit, elle agit avec autorité, et cet homme ne se demande pas quelles sont les ressources matérielles d'une veuve en temps de famine! «Ainsi la foi vient de ce qu'on entend, et ce qu'on entend vient de la parole de Christ» (Romains 10:17).
La suite de ce chapitre raconte de quelle façon merveilleuse le Seigneur fit subsister son serviteur. Quand le chrétien obéit à la Parole de Dieu, et cela dans des circonstances adverses, il donne à Dieu l'occasion de prouver sa fidélité miraculeuse; il se met résolument sur le chemin de la bénédiction. Nul ne connaît le nombre de croyants qui ont eu, en temps d'épreuve et de famine, la démonstration du fait que «la farine qui était dans le pot ne manquait point, et que l'huile qui était dans la cruche ne diminuait point». (cp. 1 Rois 17:16).

Le récit de la vie d'Elie est l'illustration vivante des paroles de notre Seigneur: «Quand vous diriez à cette montagne: Ote-toi de là et jette-toi dans la mer, cela se ferait. Tout ce que vous demanderez avec foi par la prière, vous le recevrez» (Matthieu 21:21, 22). Une consécration complète à Dieu élimine les subtilités et les exigences de la vie propre. La Parole de Dieu habitant en nous jaillit comme des fleuves d'eau vive de bénédiction et en même temps agit avec autorité dans la prière contre l'ennemi. Elie a amené la bénédiction chez la veuve de Sarepta, cette femme pécheresse; en ressuscitant son fils, il a amené la vie là où la mort avait fait son œuvre.

Quel message en nos jours où la mort spirituelle est dans la maison même de Dieu! Rappelons-nous que le Chef de l'Eglise lui-même dit que l'Eglise contemporaine peut avoir le nom d'être vivante et cependant être morte pour lui (cp. Apocalypse 3:1,2). D'innombrables efforts pour ramener la vie, pour réveiller les morts restent sans succès! Une seule chose peut ramener la vie dans ces corps déjà refroidis, c'est la puissance de la Parole de Dieu, la Parole vivante et permanente, la Parole des prophètes «à laquelle nous faisons bien de nous attacher» (cp. 2 Pierre 1:19); cette Parole négligée, critiquée, rejetée, mais qui demeure intacte en intégrité, en vérité, en puissance et en souffle de vie divine. Ayons le courage de constater la mort là où l'âme ne vibre plus, et de croire qu'elle peut revivre au contact de la Parole de Dieu. Telle est l'histoire des réveils et l'explication du service des serviteurs de Dieu suscités à travers les siècles pour ramener la vie où régnait la mort.

2. Elie relève le défi de l'apostasie

Celui qui avait dit à Elie: «Pars d'ici, et cache-toi» lui déclara trois ans après: «Va, présente-toi devant Achab...» (1 Rois 18:1). Et Elie n'avait pas plus peur d'Achab que des corbeaux qui l'avaient nourri: mais les corbeaux étaient devenus serviteurs de Dieu, tandis qu'Achab était le serviteur de Satan.

Dans le recueillement et le silence en la présence de Dieu, Elie avait reçu de lui le don de discerner les valeurs spirituelles. Il connaissait la situation exacte du pays, tout ce qui se cachait derrière les cultes et les cantiques, le faste et les rites de la religion de Baal. Il y voyait un défi direct lancé à l'Eternel, le Dieu d'Israël. Et cet esprit sensible, cette âme aux fortes empreintes divines, comprit que toute cette religion qui mêlait le nom de l'Eternel à son culte idolâtre était le plus grand blasphème qui criait jusqu'au ciel. II répondit à ce défi. Sans se laisser arrêter par rien ni personne, le voici en face du roi traître!

Usant de la méthode favorite de l'accusateur des frères et de ses agents, le monarque, dès ses premiers mots, impute à Elie ce dont lui, Achab, s'est rendu coupable. La réponse du prophète à ce misérable a la force d'un coup de foudre : «Je ne trouble point Israël; c'est toi, au contraire, et la maison de ton père, puisque vous avez abandonné les commandements de l'Eternel et que tu es allé après les Baals». (1 Rois 18:18) II n'y avait pas à se tromper; le défi était accepté, la bataille engagée. Mais la victoire avait été remportée d'avance en présence de l'Eternel, le Dieu d'Israël !

Cependant avant que le coup décisif ne puisse être porté, il fallait aider la grande masse inerte et neutre du peuple de Dieu. Elle secoue leur torpeur et les met résolument en face de ce dilemme : «Jusqu'à quand clocherez-vous des deux côtés? Si l'Eternel est Dieu, allez après lui; si c'est Baal, allez après lui !» (1 Rois 18:21)

Ce qui fait la force de l'ennemi ce ne sont pas en premier lieu les prophètes de Baal, ni même les erreurs et les blasphèmes des individus qui se font les porte-parole de la voix incarnée du serpent d'Eden: «Dieu a-t-il réellement dit»? Son appui, c'est cette masse inerte de chrétiens professants, de toutes nuances et de toutes couleurs, qui ne représentent aucune vraie menace pour le royaume de Satan, aucune valeur pour le monde, et aucune vraie utilité pour Dieu. Ils sont toujours à boiter des deux côtés, à se soustraire au combat, à refuser l'opprobre, à ne pas prendre position contre ceux qui renient le Seigneur qui les a rachetés. S'étant détachés de la foi, ils s'efforcent d'en détacher le plus grand nombre. S'il s'agit d'amoindrir, ou de mépriser, de critiquer la vie et le travail de ceux qui obéissent à Dieu, ils savent alors sortir de leur torpeur.

Malgré la courageuse et solennelle question d'Elie, il est dit que «le peuple ne lui répondit rien». Les consciences étaient amorties au point de ne vouloir se déclarer ni pour Dieu ni pour Baal, afin de se réserver la possibilité d'être toujours avec le plus grand nombre!

Il existe aujourd'hui un culte plus coupable, plus mortel dans ses effets que le culte de Baal. Il est donné à notre génération de vivre ce que l'apôtre Paul a prédit: ce culte qui prêche Jésus, mais «un autre Jésus» que celui du Nouveau Testament; qui communique un esprit, mais «un autre esprit» que celui de Jésus-Christ; qui fait embrasser l'Evangile, mais «un autre évangile» que celui de la Parole de Dieu. Et Paul reproche à ceux qu'il met en garde de «supporter fort bien» un tel état de choses. Il ajoute: «Ces hommes-là sont de faux apôtres, des ouvriers trompeurs, déguisés en apôtres de Christ. Et cela n'est pas étonnant, puisque Satan lui-même se déguise en ange de lumière. II n'est donc pas étrange que ses ministres aussi se déguisent en ministres de justice. Leur fin sera selon leurs oeuvres» (2 Corinthiens 11:4, 13-15).

Aujourd'hui, en face de l'apostasie contemporaine et du rationalisme biblique, tant de gens hésitent, tolèrent, boitent des deux côtés, ménagent, font des accommodements avec ce que Jésus-Christ lui-même et ses saints apôtres ont dénoncé avec énergie. Pareille faiblesse prépare la venue d'Antéchrist.

Ce n'est pas une lutte contre la chair et le sang qu'il faut livrer aujourd'hui, c'est une guerre infiniment plus terrible, contre les puissances spirituelles et contre les systèmes philosophiques avant-coureurs d'Antéchrist. Ses méthodes et ses blasphèmes doivent être dénoncés; le peuple de Dieu doit être réveillé. Devant les facteurs qui sont en jeu, toute question de prestige ou de personne disparaît, car il s'agit de l'existence même de l'Eglise, du salut d'innombrables âmes et de l'honneur de Dieu!

Oh! que le Seigneur trouve les vies qui acceptent ce niveau et ce chemin peut-être solitaire dont Elie, cet homme sujet aux mêmes infirmités que nous, nous a frayé la voie!

  • evangile-sans-frontiere-1w
  • evangile-sans-frontiere-2w
  • evangile-sans-frontiere-1w

 

orange-care-w Archives
Signets bo

pink-etoile-2w  … :)